RMC

Un sous-marin britannique a évité de peu une collision avec un ferry fin 2018

RMC
Les deux bâtiments se sont retrouvés à moins de trois cents mètres l'un de l'autre à cause d'une erreur de manoeuvre.

Un sous-marin nucléaire britannique a évité de peu une collision avec un ferry entre l'Irlande du Nord et l'Ecosse en novembre 2018, a révélé un rapport publié jeudi. Selon le rapport du service d'enquête sur les accidents maritimes, il s'agit du troisième incident de ce type impliquant un sous-marin de la Royal Navy en quatre ans.

Le commandement du Superfast VII, ferry de la compagnie Stena, transportant 215 passagers et 67 membres d'équipage entre Bekfast et Cairnryan, sur la côte ouest de l'Ecosse, avait aperçu le périscope du submersible.

"L'officier de quart a alors pris des mesures immédiates et efficaces, en faisant virer le ferry pour éviter un risque véritable de collision", a déclaré l'inspecteur en chef du service d'enquête Andrew Moll.

Trois incident en quatre ans

Le sous-marin basé à Faslane en Ecosse, qui menait une mission d'entraînement de sécurité, avait détecté le ferry à la fois visuellement et aux instruments, mais a mal calculé la distance qui le séparait du navire. Le sous-marin a changé de cap mais s'est dirigé vers le ferry plutôt que de s'en éloigner, si bien qu'ils se sont trouvés à environ 250 mètres l'un de l'autre.

"L'incident s'est produit parce que la salle de contrôle du sous-marin a sous-estimé la vitesse du ferry et surestimé sa course, donnant lieu a des décisions critiques du point de vue de la sécurité, basées sur des informations inexactes", a déclaré l'inspecteur en chef dans un communiqué.

"Même s'il n'y a pas eu de collision, il s'agissait du troisième accident ou incident entre un sous-marin de la Royal Navy en plongée et un vaisseau de surface en quatre ans", a-t-il ajouté, soulignant une source d'inquiétude "significative".

Si la Royal Navy a pris des mesures pour empêcher que de tels incidents se reproduisent, il a préconisé une enquête indépendante.

La rédaction avec AFP