RMC

Une truffe découverte à Paris: "Cela montre que le réchauffement climatique est bien réel"

-

- - Illustration - Flickr

Un truffe sauvage a été retrouvée sur la terrasse végétalisée d'un hôtel à Paris. Si elle semble être arrivée ici il y  a 40 ans en même temps que la terre apportée sur la terrasse, son apparition est une conséquence du réchauffement climatique.

C'est une découverte intrigante qu'a fait un jardinier chercheur en écologie urbaine le 30 novembre dernier: une truffe sauvage sur la terrasse végétalisée d'un hôtel parisien au pied de la tour Eiffel. 

D'habitude, on retrouve cette espèce dans le Périgord. C'est la première fois qu'un champignon de cette espèce est trouvé à Paris intra-muros d'après le Muséum d'Histoire naturelle qui a analysé le champignon. 

"Quelque chose de très inhabituel"

Elle semble être arrivée là avec la terre apportée sur la terrasse il y a une quarantaine d'années.

"C'est une découverte qui nous a surpris, parce que c'est quelque chose de très d'inhabituel", assure Frédéric Madre, chercheur au centre d'écologie et des sciences de la conservation, à l'origine de cette découverte.

"C'est une perturbation pour certains écosystèmes"

Le responsable selon lui ? Le réchauffement climatique: "Cela montre que le réchauffement climatique est bien réel. C'est un marqueur du climat parisien. On a des températures plus élevées au cœur des villes qu'autour des villes".

Si la nouvelle va ravir les amateurs de truffes, le chercheur met en garde contre le dérèglement du climat.

"Cela peut paraître être une opportunité mais il ne faut pas se leurrer, c'est aussi une perturbation pour certains écosystèmes, mais dans le cadre de production agricole, cela peut aider le fait qu'il y ait des températures un peu plus élevées", explique Frédéric Madre.
Rebecca Gil (avec G.D.)