RMC

Bagages perdus à Roissy: la colère monte chez les voyageurs qui attendent encore

Certains voyageurs victimes de la grève du 1er juillet à l'aéroport de Roissy attendent encore de pouvoir récupérer leurs bagages. Et la colère monte, alors que le PDG d'ADP avait promis une résolution du problème ce mercredi soir.

Des voyageurs toujours dans l’attente de leurs bagages. Début juillet, 35.000 bagages ont été bloqués au départ de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle. En cause, une grève des trieurs le 1er juillet dernier et une panne informatique. Mardi, sur RMC, le PDG des aéroports parisiens Augustin de Romanet s'excusait et annonçait une bonne nouvelle. Tout le monde devait récupérer son bagage au plus tard "mercredi soir".

Une promesse non-tenue. De nombreux voyageurs n'avaient encore aucune nouvelle du groupe aérien ce mercredi soir, et toujours aucune trace de leurs biens.

"Je suis scandalisée"

La colère monte, par exemple pour Laetitia. Elle est partie deux semaines au Canada, où son bagage n'est jamais arrivé. Elle a fait avec les moyens du bord, s'achetant des vêtements sur place. Mais elle n'a toujours pas de nouvelle.

“Ça fait neuf jours que mon bagage est toujours à Charles de Gaulle. C’est absolument catastrophique, j’ai des médicaments dans mon bagage. Donc c’est très problématique parce qu’un, notamment, est un médicament important. J’ai racheté des produits de toilette, je me suis racheté des vêtements. Et puis surtout, on ne peut joindre personne chez Air France, c’est une catastrophe. Je suis dans une colère noire. Je suis outrée de la situation, je suis scandalisée. Mes vacances sont gâchées. J’ai essayé de faire du mieux que j’ai pu, de prendre sur moi, mais vraiment, je suis scandalisée”, confie-t-elle.

Selon une information de France Info, sur les 35.000 bagages perdus, 13.000 seraient toujours coincés dans l’aéroport du nord de Paris.

Guillaume Descours