RMC

"C'est une victoire historique": les députés adoptent le premier article de la proposition de loi sur la fin de vie

Les députés ont eu le temps d'adopter le premier article, et c'est déjà une grande étape.

Un examen jusqu'au bout de la nuit, mais sans réussir à conclure. La proposition de loi sur la fin de vie a été débattue à l'Assemblée jeudi soir. Face aux plus de 3000 amendements déposés, le texte n'avait aucune chance d'arriver à son terme.

>> A LIRE AUSSI - Débat sur la fin de vie: "Je devrais avoir le droit de pouvoir partir dans la dignité", dénonce Alain Cocq

"C'est une victoire historique", lance Olivier Falorni, ardent défenseur du texte. Le premier article, largement adopté, ouvre le droit à une aide médicalisée pour mourir. Mais ce vote reste symbolique, car le texte dans son ensemble n'a pas été voté dans les temps.

Retour à l'Assemblée avant 2022

En cause des milliers d'amendements déposés, en grande partie par quelques députés LR. Les débats hier soir ont d'ailleurs surtout consisté à de très longues prises de paroles de ces députés, qui défendaient un à un ces amendements.

Le texte n'est donc pas adopté, mais pourra être repris à l'Assemblée dans le futur. C'est d'ailleurs la demande du député LREM jean louis Touraine, en pointe sur le sujet. Il appelle le gouvernement à présenter le texte à l'Assemblée avant 2022, et s'explique "la fin de vie n'est pas un sujet de campagne présidentielle, l'opinion publique est prête".

Romain Cluzel avec Guillaume Descours