RMC

Les jeunes écologistes n'espèrent plus rien de la Cop 26

Deux jeunes activistes écologistes qui avaient participé à la 25e Cop mais désormais ils n'espèrent plus rien de la 26e.

Que faut-il attendre de la COP 26 ? Dimanche, une nouvelle concertation sur le climat s'ouvre à Glasgow, en Ecosse deux ans après celle de Madrid et six ans après la Cop 21 de Paris. De nouveau, les représentants des pays du monde se réunissent pour tenter de limiter le réchauffement de la planète. L'objectif, maintenir les températures mondiales au plus près d'1,5°C de réchauffement d'ici 2100. Cap inatteignable au rythme des engagements actuels des États.

>> A LIRE AUSSI - Changement climatique: êtes-vous "éco-anxieux", ce phénomène qui touche de plus en plus les jeunes Français?

Quand on lui parle de la Cop 26, Virgile lève les yeux au ciel. “On aura pas d’avancée. Ca va être encore des discussions, des discours politiques”, indique-t-il.

En 2019, juste avant la cop 25, cet étudiant de vingt ans était allé à l'Assemblée nationale aux côtés de la militante Greta Thunberg pour pousser les députés à agir vite. Cette fois, il y croit beaucoup moins.

“Moi ce qui me marque c’est que les dirigeants sont très volontaires pour se donner des objectifs en 2040, 2050. Mais dès qu’il s’agit de se donner des objectifs pour le mandat dans lequel ils sont il n’y a plus personne”, dénonce-t-il.

Des promesses décevantes

Pourtant c'est maintenant qu'il faut prendre des mesures, insiste Ivy, 21 ans. Elle aussi a essayé d'alerter les députés il y a deux ans. Aujourd'hui, elle est déçue de leurs promesses.

"On nous parle toujours de 2050, de plus tard plus tard, mais moi je suis née en 2000 donc en 2050 j’aurai 50 ans, j’aurai peut-être des enfants… On ne peut pas toujours repousser à plus tard en se disant ça ne sera pas génération, ce sera la génération d’après”, appuie-t-elle.

Les deux jeunes n'attendent donc rien de concret de cette 26e Cop leur seul espoir, qu'elle remette la question écologique au centre de la campagne présidentielle.

Anne-Lyvia Tollinchi avec Guillaume Descours