RMC

Emmanuel Macron face aux maires: a-t-il convaincu les élus?

Emmanuel Macron a lancé le grand débat national par un échange de plus de 6 heures avec 600 maires normands inquiets et eux-mêmes déterminés à témoigner face à lui des "fractures" françaises.

Après sept heures de débat, face à 600 maires normands dans un gymnase d'une petite commune de l'Eure, Emmanuel macron a été largement applaudi par l’assemblée.

"Je crois qu’il a fait le job, c’est un exercice très réussi. Il n’a peut-être pas changé de cap mais il a changé de méthode", explique Gaëtan Lambert maire d’une commune de La Manche.

"Pas beaucoup de réponses par rapport à ce qui pouvait être fait au niveau national"

Plus d’écoute mais des débats parfois loin des préoccupations des Français estime George Mézières, maire d’un village de l’Eure : "Comment améliorer le problème des revenus des Français, cela n’a pas beaucoup été évoqué et il n'y a surtout pas eu beaucoup de réponses par rapport à ce qui pouvait être fait au niveau national".

Des questions en suspens et la vraie bataille qui commence assure Anne-Marie Cousin, maire de Torigny-les-Villes: "Ce qu’attendent les maires, les citoyens et les gilets jaunes c’est de savoir ce qui va en sortir. Et ce qui va en sortir nous ne le saurons qu’après tous les grands débats qui auront eu lieu et pas seulement ceux avec les maires".

Le grand débat doit durer deux mois. Des décisions sont attendues avant la fin du mois d’avril.

Guillaume Dussourt