RMC

"C'est l'indignation, des milliers de gens attendent de se faire vacciner": l'électricité d'un centre de vaccination du Doubs volontairement coupée

Covid-19 : le ministre de la Santé, Olivier Véran menace de rendre obligatoire la vaccination pour les personnels soignants? A-t-il raison?

Covid-19 : le ministre de la Santé, Olivier Véran menace de rendre obligatoire la vaccination pour les personnels soignants? A-t-il raison? - Crédit: Pixabay

À Audincourt dans le Doubs, l'électricité du centre de vaccination a été coupée volontairement dimanche après-midi. Le maire a annoncé avoir déposé plainte.

Les renseignements alertent sur une possible radicalisation des anti-vaccins et s'inquiètent déjà des attaques et dégradations contre les agences régionales de santé, des centres de vaccinations et des pharmacies. Après une pharmacie dans le Finistère, un centre de vaccination dans la Drôme, un autre dans les Hautes-Alpes puis en Isère et enfin dans les Pyréenées-Atlantiques, c'est cette fois dans le Doubs qu'un centre a été visé.

À Audincourt, l'électricité du centre de vaccination a été coupée volontairement dimanche après-midi. Il faut maintenant vérifier si les doses dans les réfrigérateurs sont encore exploitables: "C'est l'indignation, comment peut-on faire une chose pareille, alors que des milliers de gens attendent d'être vaccinés. Empêcher un centre de vaccination de fonctionner c'est inadmissible", déplore sur RMC Martial Bourquin le maire de la ville de XXX habitants.

>> A LIRE AUSSI - Faut-il craindre une radicalisation des anti-vaccins?

Une plainte déposée

"On a entre 3 et 5.000 vaccins qui ont connu une baisse de température. C'était le but visé, faire en sorte que les vaccins en stock soient détruits. J'ai porté plainte au nom de la ville, les employés municipaux ont réparé les installations électriques et nous avons un centre de vaccination qui fonctionne à plein", assure l'élu.

Les autorités s'inquiètent d'un possible regain de tension après l'annonce de la mise en place du pass sanitaire qui doit entrer en vigueur dans les lieux culturels dès le 21 juillet. En attendant, les contaminations au variant Delta augmentent et depuis quelques jours, les nouvelles admissions à l'hôpital et en réanimation. 

>> A LIRE AUSSI - Pass sanitaire: le gouvernement fait quelques ajustements et assouplit (déjà) les règles

Alfred Aurenche (avec Guillaume Dussourt)