RMC

Covid: le masque de nouveau obligatoire dès vendredi à Paris, où le taux d'incidence explose

Face à la déferlante d'Omicron, la Préfecture de police rend de nouveau le masque obligatoire dans les rues de Paris. Et les festivités du Nouvel an vont elles aussi être très encadrées.

Les nouvelles contaminations au Covid-19 explosent chaque jour à Paris. En conséquence, la préfecture de police de Paris a annoncé mercredi soir le retour du port du masque dans les rues de la capitale dès vendredi. Car à Paris dans la tranche d'âge 20-29 ans un jeune sur 25 a le Covid-19. Alors le retour du port du masque, Yaniss le comprend, mais il est un peu amer: "C’est compréhensible, le mieux c’est de nous protéger le mieux possible mais ça va être dur. C’est aussi dur de se dire qu’un coup on peut, un coup on ne peut pas. Faire la girouette comme ça c’est insupportable".

Et puis le masque on le porte déjà au travail. Alors Riad se baladera là où c'est autorisé de l'enlever: "Je vais aller dans les parcs forcément. Sinon dans la rue on peut courir un petit peu?", s’interroge-t-il. La réponse est oui. Les cyclistes, les coureurs, les motards, les personnes en situation de handicap munies d'un certificat médical et celles pratiquant une activité sportive en seront exemptées. "Ça ira, il y a une certaine tolérance mais j’ai eu une troisième dose hier, je trouve ça dommage d’avoir à porter le masque à l’extérieur alors que le vaccin est censé protéger".

>> A LIRE AUSSI - Covid: Olivier Véran annonce plus de 200.000 contaminations en 24 heures, "un raz-de-marée"

"Aucune précaution n'est superflue"

Une protection oui mais surtout contre les formes graves. On peut quand même attraper le Covid-19, la mesure est donc utile, selon l'épidémiologiste Yves Buisson: "Avec le variant Omicron, aucune précaution n’est superflue. Le port du masque en extérieur dans les milieux densément peuplé comme le sont les rues parisiennes en cette période de fête, n’est pas une mesure inutile", assure-t-il.

Dans un communiqué, la préfecture de police invite les policiers à faire de la pédagogie ce jeudi. Et dès vendredi, des contrôles "réguliers et renforcés" vont être mis en place, particulièrement dans les lieux "denses de la capitale". Et en cas de manquement, la sanction reste inchangée. Les contrevenants seront verbalisés d'une amende de 135 euros.

Les autorités locales ont également pris des mesures pour encadrer le réveillon de la Saint-Sylvestre comme le révélait RMC mercredi. La Préfecture de Paris a décidé de fermer tous les établissements recevant du public, bars, restaurants et salles de réception en location, dès 2 heures du matin.

>> A LIRE AUSSI - Réveillon du Nouvel an: fin de la fête à 2h du matin en Ile-de-France

Martin Cadoret avec Guillaume Dussourt