RMC

Covid: le variant Omicron plus contagieux, mais finalement moins dangereux?

Une étude britannique sur 56.000 cas montrerait que si le nouveau variant Omicron est plus contagieux, il serait moins dangereux.

Pas de panique ? La bonne nouvelle sur le front du Covid-19 vient d'une étude de l'Imperial College de Londres. Des chercheurs ont établi cette semaine que le variant Omicron pourrait, a priori, être finalement moins dangereux que son prédécesseur, le variant Delta.

Les scientifiques britanniques ont étudié 56.000 cas positifs au variant Omicron via des tests PCR menés en Angleterre entre le 1er et le 14 décembre.

Entre 15 et 20% de risques en moins d’être hospitalisé

En cas d’infection par le variant Omicron, un malade a entre 15 et 20% de risques en moins d’être hospitalisé, par rapport à une infection par le variant Delta. Et même s’il doit se rendre à l’hôpital, le patient a 40% de risques en moins d’y rester une nuit ou davantage.

>>> A LIRE AUSSI - Covid: pénurie d'autotests, deux tiers des pharmacies en manque

Des risques qui diminuent encore en cas de réinfection, c’est-à-dire si l’on a déjà contracté le Covid avant d’être infecté par Omicron. Dans ce cas, les risques d'hospitalisation sont même 50 à 60% plus faibles.

Mais les auteurs de l’étude mettent tout de même en garde: même si le risque est moindre, Omicron étant plus contagieux, il reste possible que les services de santé soient confrontés à une pression croissante si le nombre d’infection continue d'augmenter au même rythme que ces dernières semaines.

Julien Coudrot (édité par J.A.)