RMC

Jean Castex explique devant l'Assemblée nationale qu'on est "dans une forme de 3e vague"

-

- - BFM

Le Premier ministre a pris la parole ce mardi devant l'Assemblée nationale pour répondre aux questions des députés.

La France n'en a toujours pas fini avec le Covid-19, loin de là. Le pays serait entré dans "une forme de troisième vague" de l'épidémie de coronavirus, "caractérisée par des variants nombreux", a indiqué mardi Jean Castex en plaçant toujours la vaccination "au premier rang de la stratégie" pour tenter de l'endiguer.

"L'épidémie joue les prolongations", a souligné le Premier ministre devant l'Assemblée nationale, un an jour pour jour après qu'Emmanuel Macron a ordonné le premier confinement. "Nous sommes dans ce qui ressemble à une forme de 3e vague, caractérisée par des variants nombreux", a-t-il lancé devant les députés.

Alors que le vaccin AstraZeneca est suspendu en France comme chez ses voisins européens, Jean Castex a également plaidé pour "la vaccination massive (...) qui nous permettra d'en sortir".

A LIRE AUSSI >>> Que va-t-il se passer pour les personnes ayant déjà reçu une dose de vaccin AstraZeneca?

Après avoir observé quelques secondes de silence pour les quelque 90.000 morts du Covid, Jean Castex a appelé à "respecter plus que jamais les gestes élémentaires qui depuis un an constituent une garantie solidaire face à la progression pandémique".

La rédaction avec AFP