RMC

Pass sanitaire et troisième dose: tout ce qu'il faut retenir des annonces d'Emmanuel Macron

Lors de sa 9ème allocution depuis le début de la crise du Covid-19 en mars 2020, le chef de l'Etat a annoncé que le pass sanitaire allait être conditionné à une troisième dose de vaccin, pour les  plus de 65 ans, à partir du 15 décembre.

À partir du 15 décembre, fini le pass sanitaire pour les personnes de plus de 65 ans si elles n'ont pas reçu leur troisième dose. C'est ce qu'a annoncé mardi Emmanuel Macron lors de son allocution télévisée. L'objectif du président de la République, c'est bien évidemment "d'accélérer" cette campagne de rappel vaccinal, qui patine alors que seuls 3 des 8 millions de Français éligibles ont reçu leur troisième dose.

Mais ce pass sanitaire, conditionné à la troisième dose ne concernera que les plus de 65 ans, pas les personnes souffrant de comorbidités, par exemple. Elles sont simplement incitées à recevoir ce rappel. Un discours suivi d'effets quasi-immédiats: 100.000 rendez-vous pour une 3e dose ont été pris mardi soir sur Doctolib dans la foulée de l'allocution du président.

Emmanuel Macron a également fait une autre annonce concernant les Français âgés de 50 à 64 ans: "Les personnes qui ont moins de 65 ans, voient aussi la protection conférée par le vaccin diminuer au fil du temps. D'ailleurs au moment où je vous parle, 80% des personnes en réanimation ont plus de 50 ans. C'est pourquoi, une campagne de rappel sera lancée à partir du début du mois de décembre pour nos compatriotes âgés de 50 à 64 ans".

>> A LIRE AUSSI - Prise de parole d'Emmanuel Macron: la situation sanitaire est-elle si inquiétante que ça?

Martin Bourdin (avec Guillaume Dussourt)