RMC

Troisième dose: le sursaut des prises de rendez-vous avant l'allocution d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron doit prendre la parole ce mardi soir. Et il pourrait bien être question de troisième dose, alors que son administration, réservée à un public restreint, patine.

Ils sont une dizaine de patients à patienter dans la salle d'attente pour recevoir une dose de vaccin. Et c'est au tour d'Edith, 77 ans, venu pour sa troisième dose de vaccin et qui s'est décidée ce week-end: "Cela fait un petit moment que j'ai reçu la demande de la sécurité sociale et je me suis dit qu'il fallait quand même y aller".

D'autres n'étaient pas forcément pressés. Mais entre l'allocution du chef de l'Etat qui doit avoir lieu ce mardi soir et le rebond épidémique, ils ont préféré ne pas attendre: "On écoute les nouvelles, nationales et internationales, et on se décide", témoigne un patient.

Nouvelles doses de vaccin

Dans ce centre, le nombre de rendez-vous est d'ailleurs en hausse de 10% par rapport à la semaine dernière. Et l'allocution du chef de l'Etat devrait convaincre encore plus de patients. C'est ce que pense Alain Assouline, responsable du centre de vaccination de Saint-Mandé: "Elle va motiver très certainement les gens et en tout cas cette frange de la population qui se croit protégée par dessus tout".

Après un démarrage assez lent, la campagne de vaccination pour la 3e dose est en nette progression depuis quelques jours, comme en atteste les chiffres de rendez-vous du site Doctolib: 60.000 rendez-vous pour une troisième dose ont été pris le week-end dernier, contre seulement 23.000 le week-end précédent. Alain Assouline anticipe d'ailleurs déjà cette augmentation, et a déjà recommandé des doses de vaccin supplémentaires.

>> A LIRE AUSSI - "Je trouve ça chiant": tout ce qu'il faut retenir du débat des Républicains

Marie Régnier (avec Guillaume Dussourt)