RMC

Pass sanitaire pour les salariés de la SNCF: alerte sur un risque de suppressions de trains

Peut-on encore compter sur la SNCF ou Air France pour partir en vacances?

Peut-on encore compter sur la SNCF ou Air France pour partir en vacances? - AFP

À la SNCF, de nombreux cheminots travaillant au contact du public sont concernés par l'entrée en vigueur du pass sanitaire.

Dès ce lundi, le pass sanitaire est requis pour tous les salariés travaillant au contact du public. Sont concernés les restaurants, cinémas, musées ou encore les trains grandes lignes, là où il était déjà requis pour les clients. En tout, 1,8 million de Français doivent justifier pour aller travailler d'une vaccination complète, d'un rétablissement du Covid-19, ou d'un test négatif de moins de 72 heures.

À la SNCF, de nombreux cheminots sont concernés par cette nouvelle mesure. Une situation qui pourrait entraîner éventuellement des complications selon Didier Mathis, secrétaire général de l'UNSA ferroviaire, qui assure que la situation reste tout de même pour l'instant contrôlée:

"Le risque est minime mais il existe: il se pourrait que certains TGV et Intercités soient annulés faute de contrôleurs ayant le pass sanitaire programmés sur ce train", assure-t-il à RMC.

>> A LIRE AUSSI - Pass sanitaire obligatoire pour certains salariés: la liste des métiers concernés

70% des cheminots vaccinés

"L'information arriverait à minima 24h avant le voyage et permettrait aux gens de rebondir pour prendre un autre train. Cela ne se fera pas sans difficulté mais l'ensemble des salariés a été prévenu suffisamment en amont, cela devrait permettre que le plan de transport soit maintenu comme il est prévu", ajoute Didier Mathis.

La SNCF et le syndicaliste assurent que environ 70% des cheminots sont vaccinés. Les réfractaires s'exposent à une suspension de leur contrat de travail en attendant de pouvoir présenter un pass sanitaire valide, même si le gouvernement assure qu'il y aura une semaine de souplesse et de pédagogie avant les sanctions.

G.D.