RMC

Pourra-t-on choisir la marque de son vaccin?

ALLÔ MARIE ? - Chaque matin, RMC répond à une question d'auditeur. Ce lundi, Françoise se demande si elle pourra choisir son vaccin quand elle sera concernée par la vaccination.

Et de 4! L'Agence européenne des médicaments (EMA) a donné jeudi son feu vert au vaccin à injection unique contre le Covid-19 de Johnson & Johnson, le quatrième autorisé dans l'Union européenne. 

"Avec ce dernier avis positif, les autorités de l'Union européenne disposent d'un outil supplémentaire afin de lutter contre la pandémie et protéger la vie et la santé de leurs citoyens", a déclaré la directrice de l'EMA Emer Cooke, citée dans un communiqué, ajoutant qu'il s'agit du "premier vaccin qui peut être utilisé en une seule dose".

Reste une question qu'une auditrice a posé à Marie Dupin sur RMC: pourra-t-on choisir la marque du vaccin anti-Covid-19? 

Aujourd'hui, les autorités disposent en effet des flacons des laboratoires Pfizer est administré en France, Moderna et AstraZeneca, tous déjà été validé par l'Agence européenne du médicament et par la Haute Autorité de santé. 

Entre nouveaux vaccins à ARN messager, vaccins classiques à vecteur viral, à une dose ou à deux doses, chaque sérum a ses spécificités. 

Que disent les premiers chiffres de la vaccination?

Ainsi, si le vaccin américain Johnson and Johnson ne nécessite qu'une seule injection, il permet également de ne pas respecter un délai précis entre deux injections comme c'est le cas pour les autres vaccins. Autre point fort: il se conserve dans un frigo standard. Son efficacité est estimée à 66 % en général et à 85 % pour les formes graves. 

Côté livraison, la France devait initialement recevoir 2,7 millions de doses en avril, mais l'objectif a été ramené à un million. 

C'est d'ailleurs l'un des points-clés de la vaccination aujourd'hui: les retards de livraison s'enchaînent. Ce n'est donc plus choisir son vaccin, mais prendre la dose qui est disponible.

Dans les faits, les doses de Pfizer et Moderna ont été administrées plus rapidement que celles d'AstraZeneca.

Ainsi, en avril, 5 millions et demi de doses manqueront bien à l'appel, d'après les dernières données consultées sur le site de la Direction générale de la Santé. Mais le gouvernement maintient bien ses objectifs avec un cap fixé mi avril à 10 millions de Français vaccinés. 

>> A LIRE AUSSI - Ni soignants, ni à risque... Comment des Français parviennent quand même à se faire vacciner?

Mais aura-t-on le choix pour autant, un jour? Pas du tout.

Le ministre de la Santé Olivier Véran a été très clair à ce sujet.

Il affirme qu'on ne pourra pas choisir "la marque" de son vaccin en tous cas s’ils ont "le même niveau d’efficacité". Selon le ministère "si les indications sont les mêmes, les Français seront vaccinés par l'un ou l'autre indistinctement".

D'ailleurs, aujourd'hui, il n’est pas non plus possible de choisir la marque d'un vaccin pédiatrique ou d'un vaccin contre la grippe. 

INFOGRAPHIE - Qui a le droit de se faire vacciner?

Marie Dupin