RMC

Reconfinements locaux: "De nouvelles mesures seront prises dans 16 départements à partir de vendredi minuit"

-

- - RMC

Alors que le taux d'incidence a dépassé les 400 depuis plusieurs jours en Île-de-France, le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé ce jeudi de nouvelles mesures de restrictions pour la région.

L'Île-de-France et les Hauts-de-France reconfinées pour une période de quatre semaines. L'exécutif a annoncé jeudi de nouvelles restrictions pour tenter de freiner la "troisième vague" de l'épidémie du Covid-19 qui va "taper très dur" jusqu'à la mi-avril selon Emmanuel Macron.

"Il sera possible de sortir de chez soi pour se promener, s’aérer ou faire du sport, en journée, sans aucune limitation de durée mais avec une attestation et à la condition de rester dans un rayon limité à 10 kilomètres autour de chez soi. Pour les habitants des territoires concernés, les déplacements inter-régionaux seront interdits sauf motifs impérieux ou professionnels", a affirmé le Premier ministre.

Ces nouvelles mesures s'appliqueront dès ce vendredi, minuit. Au total 16 départements sont concernés par ces nouvelles mesures. Les huit départements d’Ile-de-France, les cinq départements des Hauts-de-France, les trois département des Alpes-Maritimes, de Seine-Maritime et de l’Eure.

Voici la liste des 16 départements concernés: 

L'Aisne (02), les Alpes-Maritimes (06), l'Eure (27), le Nord (59), l'Oise (60)le Pas-de-Calais (62), Paris (75), la Seine-Maritime (76), la Seine-et-Marne (77), les Yvelines (78), la Somme (80), l'Essonne (91), les Hauts-de-Seine (92), la Seine-Saint-Denis (93), le Val-de-Marne (94) et le Val-d'Oise (95).

Malgré ce nouveau confinement, les écoles, mêmes dans ces départements resteront ouvertes. "Préserver autant que possible, l’éducation de nos enfants, il s’agit là d’un choix qui nous distingue de beaucoup de nos voisins et que nous entendons préserver aussi longtemps que possible. Les écoles maternelles, les écoles élémentaires, les collèges fonctionneront donc normalement ; pour les lycées qui sont déjà pour plus des deux tiers, en demi-jauge, ils basculeront en totalité dans ce fonctionnement", a détaille le Premier ministre.

Ces mesures sont prises pour "au moins 4 semaines", pourront être étendues "à d'autres parties du territoire", a précisé le Premier ministre. "C'est une 3ème voie que nous retenons, une voie qui doit permettre de freiner sans enfermer", a insisté Jean Castex.

La rédaction avec AFP