RMC

Son père est mort après avoir contracté le Covid-19 à l'hôpital: Johana réclame la vaccination obligatoire pour les soignants

"Si les soignants avaient été vaccinés, mon père serait encore vivant" dénonce-t-elle après la mort de son père, Fabien, mort en  mai dernier.

Obligation vaccinale, extension du passe sanitaire, suppression de la gratuité des tests de confort? Le chef de l'Etat est attendu ce lundi soir pour s'exprimer face aux Français à 20h. 

Parmi les mesures sur la table ce matin à l'occasion du conseil de défense: l'obligation vaccinale pour les soignants. Une obligation qui pourrait se faire "au sens large" indiquait vendredi les responsables syndicaux à l'issue d'une réunion entre le ministère du Travail et les partenaires sociaux.

C'est aussi ce que réclame Johana. "Si les soignants avaient été vaccinés, mon père serait encore vivant" dénonce-t-elle après la mort de son père, Fabien, mort en mai dernier. 

Hospitalisé pour une fracture de la hanche, il est mort quelques semaines plus tard du Covid-19 à l'hôpital. Pour elle, le lien entre des soignants non-vaccinés et la mort de son père ne fait aucun doute. Elle a saisi le premier ministre afin d'engager la responsabilité de l'Etat et ainsi porter devant la justice l’obligation pour les soignants de se faire vacciner. 

"Il est resté hospitalisé pendant six semaines, et y a ensuite attrapé le Covid. Il avait reçu ses deux doses de vaccins, mais il était immunodéprimé, il était donc en chambre seul et n'avait pas le droit aux visites. Je me bats contre l'Etat, contre le personnel soignant qui ne veut pas se faire vacciner. Je témoigne pour qu'il n'y ai pas d'autre Fabien qui meurt seul et abandonné du Covid-19 à l'hôpital alors qu'il venait pour autre chose".

Elle alerte aujourd'hui sur l’absence d’obligation vaccinale avec l’aide de son avocat, maître Benjamin Fellous: "Il ne s'agit pas de pointer du doigt les soignants mais de mettre en avant une défaillance de l'État. Chaque journée perdue à réfléchir à un cadre juridique pour cette vaccination obligatoire peut entraîner une nouvelle contamination potentiellement fatale."

Maxime Levy