RMC

Un étudiant se défenestre à Lyon, reflet de la précarité étudiante à cause de la crise sanitaire?

Un drame qui choque et qui a ému la communauté universitaire lyonnaise ces dernières heures.

Est-ce un drame lié à la précarité étudiante, aux cours à distance qui s'enchaînent, au manque de relations sociales qui s'éternise? Un étudiant en droit à Lyon s'est défenestré dans la nuit de vendredi à samedi depuis le quatrième étage de sa résidence universitaire. Son pronostic vital était engagé dimanche.

L'étudiant lyonnais qui s'est jeté du quatrième étage est inscrit en première année de master de droit à l'université Lyon 3. Un geste pour l'instant inexpliqué. Mais la situation est inquiétante pour les étudiants selon le président de l'université, Eric Carpano.

“Cette crise sanitaire ne fait que révéler le malaise profond qui existe au sein de cette communauté et plus généralement au sein de la jeunesse. Il faut absolument qu’on se mobilise tous, qu’il y ait un plan d’urgence national qui soit mis en place pour aider nos étudiants et leur permettre de continuer à avoir une vie. Ne serait-ce qu’une vie normale, ce qui est extrêmement compliqué aujourd’hui”, affirme-t-il. 

Un sentiment d'abandon

Leila est membre du syndicat Solidaires Etudiants. Il demande au gouvernement de revenir sur sa décision de laisser les universités fermées.

“On a l’impression que le gouvernement ne nous écoute pas et que le mal-être des étudiants n’est pas suffisamment pris en compte. On ne parle pas de nous les étudiants si on ne leur pose pas question. Donc on se rend compte qu’on n’est pas dans leur champ de réflexion et ça, c’est très grave”, indique-t-elle.

Et le malaise serait profond. Selon le syndicat Solidaires, deux autres étudiants se sont suicidés à Lyon en fin d'année dernière.

Gwenaël Windrestin et Cédric Adam avec Guillaume Descours