RMC

Vacances en Espagne et variant Delta: dans quelles conditions pourra-t-on se faire rembourser?

ALLÔ MARIE -  Chaque matin, à 6h22, Marie Dupin répond en direct à l'une de vos questions, dans "Apolline Matin", sur RMC.

Et vous, vous faites quoi pour les vacances? Face à la propagation du variant delta, le gouvernement a recommandé "d'éviter l'Espagne et le Portugal" comme destination pour les vacances cet été... Pour le moment, se rendre dans ces deux pays restent autorisé, mais le secrétaire d'État aux Affaires européennes, Clément Beaune, déconseille aux Français de s'y rendre. Une décision pourra être prise lundi lors du conseil de Défense. Le ministre portugais des Affaires étrangères a reconnu que "les inquiétudes d'un État ami comme la France" étaient "compréhensibles". 

Mais ces propos, tenus au début des vacances d'été, suscite des interrogations et réserves, d'autant que l'Espagne et le Portugal sont des destinations prisées par les Français.

>> A LIRE AUSSI - Covid-19: pourquoi la France déconseille-t-elle désormais de partir en vacances en Espagne ou au Portugal?

Et se pose d'abord une question très pratique: que faire si on a déjà réservé ou qu'on s'apprête à le faire? 

Dans les faits, et c'est important, on peut toujours voyager en Espagne et au Portugal. Il n'est pas utile d'annuler ces vacances car il risque d'y avoir des pénalités d'annulation avec une probabilité très forte... de tout perdre, sauf s'il y a la possibilité de résilier ses vacances jusqu'au dernier moment. 

D'ailleurs, le gouvernement n'a pas encore placé l'Espagne et le Portugal en "zones rouges" où il n'est possible que pour des motifs impérieux. A ce moment-là, des dispositions seront prises notamment par les agences de voyages ou les compagnies aériennes.

Que faire si ma zone de vacances passe en "rouge"?

Si le gouvernement annonce que l'Espagne et le Portugal deviennent "zones rouges" et qu'on ne peut y aller que pour des motifs impérieux, là, il va y avoir plusieurs cas de figure. 

Soit vous avez réservé vos vacances via une agence de voyage par exemple.

Si vous avez réservé un séjour "vol + hôtel" ou si vous avez réservé dans un club de vacances là vous êtes plutôt tranquilles. L'agence de voyage ou le club ont l'obligation de vous rembourser sauf si ils arrivent à vous convaincre de partir ailleurs.

Mais si vous ne voulez pas, ils doivent vous rembourser dans les 14 jours. Tout simplement parce que le séjour ne peut pas se dérouler normalement et l'agence de voyage ne peut pas prendre la responsabilité de faire partir des personnes dont elle sait pertinemment qu'elles n'ont pas de motif impérieux.

Idem si l'Espagne prend des mesures plus dures, comme par exemple, un nouveau confinement. Là encore, aucun séjour n'est possible vous n'allez pas payer pour rester cloitré dans votre chambre d'hôtel.

Si c'est une réservation de particulier à particulier

Dans ce cas de figure, le risque est très important de perdre sa réservation parce que les particuliers ne sont pas soumis aux mêmes règles que les agences de voyage.

Vous serez donc obligé de négocier directement avec le loueur. Même si la France interdit aux Français d'aller en Espagne ou au Portugal, il n'y aura pas de remboursement automatique. Il faudra ainsi négocier pour essayer de proposer par exemple un déplacement de la date au propriétaire. 

Enfin, il y a le problème du billet d'avion. Si votre vol est annulé, pas de problème vous devez être remboursé. Le problème, c'est que si votre avion décolle vous risquez de tout perdre.

Sauf si vous êtes passé par une compagnie comme Air France qui permet depuis la crise du Covid de se faire rembourser son billet d'avion en avoirs que vous pouvez utiliser pendant un an sur un autre vol.

Marie Dupin (avec X.A.)