RMC

Vente d'alcool limitée, masque en extérieur... face à la quatrième vague, de nombreux départements renforcent les restrictions sanitaires

De nombreux départements choisissent de renforcer les restrictions sanitaires alors que les indicateurs épidémiques remontent.

Après les Pyrénées-Orientales, les Alpes-Maritimes, la Haute-Garonne, la Charente-Maritime et la Meurthe-et-Moselle, de nouveaux départements renforcent les restrictions locales. Dans l'Hérault où le taux d'incidence atteint les 470 cas pour 100.000 habitants, l'obligation de porter le masque en extérieur dans tout le département fait son retour ce mardi. Interdiction également de la vente d'alcool à emporter et de la consommation sur la voie publique de 20h à 6h.

Mêmes consignes dans le Pays Basque et en Haute-Corse, c'en est fini des concerts à l'intérieur des bars et restaurants et de tous les événements festifs comme les mariages ou les anniversaires de plus de 50 personnes dans des établissements recevant du public devront "être déclarés en préfecture" à partir de dimanche.

>> A LIRE AUSSI - Pass sanitaire pour les mariages de plus de 50 personnes: comment la Haute-Corse applique déjà la mesure

Les indicateurs remontent

Le Bas-Rhin prend aussi les devants en renforçant l'obligation de port du masque en extérieur et en interdisant la vente et la consommation d’alcool sur la voie publique à Strasbourg dès aujourd'hui. Selon nos confrères de La Provence, les Bouches-du-Rhône pourraient bientôt leur emboîter le pas. 

Depuis fin juin, les cas positifs remontent. Au 24 juin, on recensait en moyenne 17181 nouveaux cas chaque jour, soit +139% de cas par rapport à la semaine précédente. Par ailleurs, les admissions en soins critiques étaient également en hausse de + de 90% par rapport à la semaine précédente, tous comme les décès hospitaliers, en hausse de 56%.

>> A LIRE AUSSI - Positif au Covid au printemps, comment prouver mon immunité ?

Benoît Ballet (avec Guillaume Dussourt)