RMC

Vers une réouverture des restaurants et lieux de culte le 15 juin?

Selon nos informations RMC, la date du 15 juin est évoquée pour une possible réouverture de certains lieux publics sous réserve que le déconfinement progressif à partir du 11 mai se déroule de façon positive.

Les ministres doivent remettre ce mercredi une première copie de leurs plans par secteurs. Emmanuel Macron lui sera en Bretagne pour soutenir la filière agricole et alimentaire. Le chef de l'Etat participera demain à une visioconférence avec des représentants de la restauration commerciale. A quand une réouverture? On en sait un peu plus ce mercredi matin.

Selon des sources gouvernementales qui se sont confiées à RMC, l'Exécutif envisage la date du 15 juin pour rouvrir certains lieux accueillant du public comme les bars et les restaurants, dont la saison pourrait ainsi être sauvée.

Mais attention, c'est un scénario qui pourrait tomber à l'eau si le déconfinement, programmé à partir du 11 mai prochain, engendrait un regain d'activité du Covid-19. Un point sera fait 3 à 4 semaines après le début effectif du déconfinement. D'ailleurs, Matignon dément précisant qu'"aucune date n’est fixée à ce stade". Par ailleurs, Emmanuel Macron doit recevoir des restaurateurs, ce vendredi.

La mi-juin serait aussi l'hypothèse privilégiée par le gouvernement pour rouvrir les lieux de culte

Les lieux de culte vont eux aussi devoir attendre avant de pouvoir accueillir à nouveaux des fidèles. Emmanuel Macron a appelé mercredi les représentants des cultes à la patience. La mi-juin serait aussi l'hypothèse privilégiée par le gouvernement pour rouvrir églises, temples, synagogues ou encore mosquées, toujours à condition que la situation sanitaire ne s'aggrave pas entre temps. 

Le chef de l'Etat a également indiqué, au cours d'une audioconférence avec les responsables des grandes religions, qu'il n'y aurait "pas de grand rassemblement jusqu'à la fin de l'été", toujours en raisons de la pandémie. Dans tous les cas, une réouverture se ferait avec respect des gestes barrières et des mesures de distanciation, selon les responsables religieux présents lors d'une audioconférence avec le gouvernement.

Le président de la République a en revanche été très clair sur les grands rassemblements religieux, aucun ne pourra être organisé d'ici à la fin de l'été règle qui selon certaines sources devraient également s'appliquer aux grands rassemblements politiques et culturels ou encore sportifs.

Jérémy Trottin