RMC

"Tout le monde n'attend que ça": Nice frétille d'impatience de rouvrir ses terrasses

Le calendrier de réouvertures se précise: fin de la règle des 10 km et des déplacements inter-régions à compter du 3 mai et l'ouverture des terrasses, de certains lieux de culture et des commerces autour de la mi-mai. .

Le déconfinement se précise et redonne de l'espoir ce jeudi matin. Les déplacements entre régions pourront donc reprendre dans une dizaine de jours à partir du 3 mai. Un soulagement pour les professionnels du tourisme alors que les ponts du mois de mai se profilent.

Sur la Côte-d’Azur, la saison touristique débute généralement dès le mois d’avril, alors les professionnels sont dans les starting-blocks. Tous les jours, René Colomban, gérant de la plage « Blue Beach » à Nice, est interrogé sur sa date de réouverture et il espère répondre dès le mois de mai.

"On va préparer la plage, puis le 3 mai on va commencer à installer la pergola. Tout le personnel est là, dans les starting-blocks, on attend tous le feu vert pour commencer à travailler. Le mois de mai est un mois festifs avec beaucoup de ponts donc les gens sortent."

Encore très peu de réservations au Splendid Hotel non-loin, mais Michel Tschann le propriétaire reste confiant avec la levée des restrictions de déplacement.

"On va rouvrir avec peut-être un étage, 10-15 chambres, puis progressivement ramener un peu plus de personnel. Il ne faudrait pas qu'on rate le coche. Nos amis grecs sont d'ailleurs en train de faire de la publicité partout."

Dans les rues du vieux Nice, peu de passage. Quelques clients devant la boutique de glace Azzuro de Pierre Veyrat, mais pour bien fonctionner il a besoin des restaurants.

"La seule chose dont je suis sûr c'est que quand les terrasses vont rouvrir ça va être la guerre. Les gens n'attendent que ça."

Ce gérant espère aussi au plus vite la fin du couvre-feu.

Kelly Vargin (avec J.A)