RMC

Grèves: Eric Ciotti dénonce le "diktat d'une minorité" et tacle le gouvernement

Le député LR Eric Ciotti, invité de RMC ce vendredi matin, a dénoncé les blocages des grévistes causant des tensions sur le marché des carburants en France.

Eric Ciotti, député des Alpes-Maritimes et ancien finaliste à la primaire des Républicains, a profité de son passage sur RMC ce vendredi matin pour critiquer les grévistes à l'origine des tensions sur le marché des carburants en France ces derniers jours.

"Cette grève est insuporotable et pénalise des millions de Français qui ne peuvent plus aller travailler. A cause du blocage d'une minorité. C'est un diktat d'une minorité, et ce n'est plus acceptable", lance-t-il à l'encontre des grévistes.

"Le gouvernement n'a pas vu le problème"

Les salariés grévistes de TotalEnergies ont voté vendredi la poursuite de la grève après un projet d'accord sur des hausses de salaires rejeté par la CGT, à l'origine du mouvement social qui a provoqué une pénurie d'essence. Pour Eric Ciotti "nous sommes dans un déficit de gouvernement, notre pays n'a pas été géré sur ce dossier pendant quinze jours, il y a eu un déni", car "le gouvernement a tardé à imposer ces discussions".

"Ils ont pas vu le problème" et "il a fallu que nous réclamions les réquisitions mardi à l'Assemblée nationale pour que ça bouge. Une crise doit être anticipée. Il n'y pas eu cette anticipation et aujourd'hui les Français le subissent", a-t-il ajouté.

RMC