RMC

Succès du kit "bio éthanol": "On a une dizaine de devis à faire chaque jour" explique un garagiste

Succès du kit "bio éthanol": "On a une dizaine de devis à faire chaque jour" explique un garagiste

Succès du kit "bio éthanol": "On a une dizaine de devis à faire chaque jour" explique un garagiste - RMC

Face à l'augmentation des prix des carburants de plus en plus de propriétaires de voitures viennent dans les garages pour faire poser un kit éthanol. Ce petit boitier qui permet aux voitures essences de passer au bio-carburant est en plein boom, comme RMC l'a constaté dans l'Aube.

+45% de vente à la pompe par rapport en seulement quelques mois. Les Français sont de plus en plus nombreux à se tourner sur les biocarburants et notamment sur le bioethanol, dont le prix se situe entre 0,50 et 0,70 euros le litre. Contre le double pour l'essence ou le gazole. 

Depuis le mois de juin, environ 2000 kits sont vendus par mois pour pouvoir transformer certaines autos. Certaines régions mettent même la main à la poche pour aider à passer au bioethanol... qui permet de rouler plus vert: produit en France à partir de céréales (blé, maïs…) ou de betteraves à sucre, ce biocarburant s'incorpore à l’essence. C'est d'ailleurs déjà le cas dans le Sans Plomb 95-E10 par exemple qui contient 10% d'éthanol. 

La région Grand Est et la région Paca vont, à partir du 1er janvier 2019, donner 250 euros à 10.000 personnes de chacune des deux régions pour aider à cette conversion. Mais cela suffira-t-il? 

Kit rentabilisé en 25 pleins

RMC s'est rendu dans un garage de l'Aube, dont le propriétaire confie recevoir d'ores et déjà une forte demande pour installer un kit éthanol. "Vu l'augmentation, je suis très impatient de l'avoir" confie Simon, travailleur indépendant, qui vient de prendre rendez-vous pour sa petite citadine. Il est prêt à débourser 700€... pour payer son essence moins chère.

"On a une dizaine de demandes de devis par jour pour ces kits, alors qu'avant on en faisait un tous les 15 jours. On pose ça sur toutes les voitures essence, évidemment, et même les hybrides si besoin" sourit Patrick Lecompte, le propriétaire de ce garage troyen, submergé de demandes depuis trois semaines. 

Gestionnaire en immobilier, Michel, lui, a son kit depuis 15 jours et il a déjà divisé par deux la facture de ses pleins:

"33 euros pour 55 litres... D'habitude, je ne faisais pas le plein, mais là... Ca fait plaisir. C'est un pas à franchir, mais on est gagnant", explique-t-il estimant que son kit sera rentabilisé en à peine 25 pleins. 

Seule contrainte, trouver une station qui vend de l'éthanol. Il y a à peine plus d'un millier en France. 

Nicolas Ropert et X.A