RMC

Une compétition d'enduro sabotée par des militants écologistes dans le Limousin?

(illustration)

(illustration) - Vyacheslav OSELEDKO

Une compétition de motocross qui traversait des zones classées "Natura 2.000" dans le plateau de Millevaches (Creuse, Haute-Vienne, Corrèze) a été interrompue après un sabotage du parcours. Des pilotes perdus ont été retrouvés dans la nuit en état d'hypothermie.

Des pilotes qui partent à gauche au lieu d'aller à droite, d'autres qui tournent en rond pendant des heures pendant la nuit... Dans le Limousin, on a frôlé la catastrophe ce week-end lors d'une course d'enduro, une discipline de compétition de motocross. 430 motards étaient venus participer à cette course sur le plateau de Millevaches.

Comme l'explique Le Populaire du Centre, un "collectif informel" de militants écologistes a revendiqué le blocage temporaire de cette course, protestant contre le passage des pilotes dans des zones classées Natura 2000.

Mais c'est allé plus loin, la course a ensuite dû être interrompue parce qu'une partie du parcours a été sabotée: la signalisation a été modifiée volontairement par des personnes extérieures à l'organisation, avec des indications inversées voire même supprimées. Ce "collectif informel" nie en revanche être impliquée dans cette autre action.

"Nous ne sommes pas hors-la-loi", se défend l'organisation

Ce "défléchage" a fait qu'une partie des pilotes se sont donc perdus, en pleine nuit. Certains pilotes, dépourvus de réseau et plongés dans la nuit, ont été retrouvé en état d'hypotermie à plus de 40 km du circuit.

"Nous ne sommes pas hors la loi, on nous autorise à faire ce sport-là", se défend l'organisateur sur France 3 Limousin.

L'organisation dénonce donc un sabotage et annonce vouloir porter plainte.

J.A. avec Alfred Aurenche