RMC

Elon Musk va-t-il vraiment pouvoir racheter Twitter?

Le milliardaire Elon Musk, fondateur de Tesla, propose maintenant de racheter Twitter. Voici pourquoi.

Cela fait un moment qu’Elon Musk s’intéresse à Twitter. Début avril, l'entrepreneur milliardaire fantasque était déjà devenu le principal actionnaire du réseau social en achetant plus de 9% du capital de ce réseau social créé en 2006.

Le fondateur de Tesla vient ainsi de proposer de racheter la totalité de l’entreprise. Il met le paquet puisqu’il propose de racheter chaque action au prix de 54,2 dollars, 40% de plus que le cours du début avril.

Le cours de cette entreprise, qui vaut une grosse quarantaine de milliards d'euros, s'est immédiatement envolé de 18 % à Wall Street. Sa direction a déclaré qu'elle allait "examiner avec attention" cette offre.

Pourquoi Elon Musk s’intéresse-t-il à Twitter?

Elon Musk mûrit depuis longtemps déjà l’ambition de créer sa propre plateforme de réseaux sociaux. Et avec près de 330 millions d’utilisateurs actifs par mois à travers le monde, Twitter est l’un des principaux réseaux sociaux à travers le monde. Et ce serait le bon moment pour lui car le fondateur Jack Dorsey vient de partir.

De plus, Elon Musk est un libertarien, qui défie toutes les autorités, considère que la plateforme limite la liberté d'expression et qu'une nouvelle plate-forme doit être créée. Mais cette envie de rachat peut également venir de ses envies de se lancer en politique.

Elon Musk ne veut plus que Twitter soit coté en bourse

L’idée qu’il se fait d’un réseau social idéal s’avère assez éloignée du Twitter d’aujourd’hui. Être coté signifie devoir gagner beaucoup d’argent, donc valoriser chaque abonné à travers la publicité par exemple ou la monétisation des données. Pour Elon Musk, les réseaux sociaux, c’est le nouveau forum de la Grèce antique, ce devrait être même quasiment un service public.

Mais est-ce que ça va finir par se faire ? C'est compliqué, notamment parce que le plus gros investisseur de Twitter est saoudien et que c’est un outil d’influence aussi pour eux dans la bataille géopolitique mondiale. Elon Musk devra ainsi payer le prix fort.

Emmanuel Lechypre