Détenus radicalisés sortants de prison: "Ils vont être surveillés"
 

Lors d'une interview à BFMTV, le procureur de Paris François Molins a assuré que les détenus radicalisés qui allaient sortir de prison en 2018 et 2019 constituaient un "risque majeur".

Votre opinion

Postez un commentaire