RMC

Journée des droits des femmes: "le sexisme c’est comme le racisme, ce n’est pas une opinion, ça fait mal"

Claire Serre-Combe, porte-parole de l’association Osez le féminisme, était l'invitée de l'émission 100% Bachelot à l'occasion de la journée internationale des droits des femmes ce mercredi. Elle dénonce un sexisme toujours trop présent au sein de notre société.

26% des femmes perçoivent un salaire différent de celui des hommes pour des compétences égales. C’est ce que constate ce mercredi Claire Serre-Combe, porte-parole de l’association Osez le féminisme. Elle dénonce, au micro de Roselyne Bachelot, un sexisme qui ouvre la porte aux violences faites aux femmes mais admet néanmoins une évolution législative notable. 

"Il y a eu énormément de progrès sur le terrain législatif depuis 40-50 ans. Si on y repense, avant 1965, les femmes ne pouvaient pas travailler sans l’autorisation de leur mari. Donc il y a des progrès dans le droit. Là où maintenant, il faut continuer le combat, c’est sur le terrain des mentalités. On peut se féliciter du fait que, même s’il y a encore de propos sexistes, il y a une plus grande intolérance face à eux".

"Plus possible d'entendre de telles choses"

L’éducation et la tolérance zéro seraient pour elle les seuls moyens efficaces pour éradiquer le sexisme.

"Je ressens qu’en quelques années, l’opinion publique va davantage s’émouvoir de ces propos. Contrairement à avant, elle va vite dire que ce n’est pas possible d'entendre de telles choses. Mon rêve, c’est lorsque l’on parviendra à faire prendre conscience que le sexisme, c’est comme le racisme, ce n’est pas une opinion. C’est quelque chose qui fait mal, qui porte atteinte à un groupe de personnes, en l’occurrence ici, aux femmes. Ce jour-là, on aura vraiment une égalité réelle".
100% Bachelot avec A.B.