RMC

"Je déshérite mes enfants": le coup de colère de Daniel Riolo sur les prénoms

Selon les prévisions c'est un match à quatre qui se joue entre Léo, Jade, Gabriel et Emma. Mais cette "mode" agace particulièrement Daniel Riolo dans "Estelle Midi".

Les spécialistes sont assez précis dans leurs pronostics: voici le contenu de l’"Officiel des prénoms" 2022, qui sort jeudi. C’est Gabriel et Emma, qui sont en tête des prénoms les plus donnés depuis une quinzaine d’années. Mais ils pourraient perdre leur première place au profit de Léo et Jade.

>> A LIRE AUSSI - Léo, Jade... Découvrez la liste des prénoms les plus "tendance" de 2022

Léo et Jade, deux prénoms qui répondent aux trois critères à la mode? selon les spécialistes: des prénoms courts, d’une ou deux syllabes, un peu rétros, avec une référence à l’univers de la nature. 

Dans la même tendance, on nous annonce une flopée de petits garçons qui vont s’appeler Loup, Zéphyr, Marin ou Orion, et chez les filles, Rose, Iris, Ambre et Agathe vont grimper dans le classement l’an prochain.

L'actualité comme marqueur?

Une mode des prénoms que ne comprend absolument pas Daniel Riolo. 

“Je viens d’une tradition où on donne le prénom des grands-parents. Il n’y a pas de questions, de débats, là-dessus. L’enfant doit savoir pourquoi il porte ce nom-là, ça lui permet de connaître son histoire personnelle. 
Ça, c’est fait pendant des siècles en France, je ne sais pas pourquoi ça s’est perdu. Je sais que ça continue de se faire en Italie. Si mes petits-enfants ne s'appellent pas comme moi, je déshérite mes enfants!”, prévient le journaliste.

"C'est un nom de chien!"

Le journaliste confie ensuite à Estelle Denis ne pas comprendre non plus la mode autour des prénoms courts, qui correspondent presque à diminutif pour lui: 

"On ne doit pas donner un diminutif comme prénom. C'est grotesque. Il y a des prénoms qui ne ressemblent à rien comme Mia. C'est comme Bob ou Bobby, ce sont des diminutifs. Il faut donner un vrai prénom. On ne s'appelle pas comme un animal, Bob c'est un nom de chien", a-t-il indiqué. 

Il a rapidement été rappelé à l'ordre par Estelle Denis qui lui a rappelé qu'il n'avait pas à dire aux auditeurs comment ils doivent appeler leurs enfants. 

La rédaction de RMC