RMC

"François Bayrou est allé vers Macron à partir du moment où Fillon l’a viré" selon Bernard Debré

Mercredi, François Bayrou a proposé une alliance à Emmanuel Macron aussitôt acceptée par le candidat En Marche! Un acte jugé pathétique par Bernard Debré, député Les Républicains de Paris.

François Bayrou aurait-il proposé ses services à François Fillon? C’est en tout cas ce qu’affirme Bernard Debré. Le député (LR) explique ce jeudi aux Grandes Gueules que cette proposition aurait même été refusé par le candidat Les Républicains, pour des "exigences invraisemblables".

Il juge la proposition faite à Emmanuel Macron fausse et pathétique pour un homme qui selon lui, voulait juste se présenter à la présidentielle. "Je trouve que François Bayrou est pathétique, il est complètement pathétique. Vous avez un homme qui ne rêvait que d’une chose: c’est d’être candidat à la présidence de la République. Il a vu que son temps était passé parce qu’il n’était crédité que de 5% d’intentions de vote. Il avait peur de faire 4% et de tout devoir rembourser (si le score d’un candidat à la présidentielle est inférieur à 5%, il doit rembourser ses frais de campagne ndlr). Et puis il se demandait s’il aurait les signatures, c’est quand même beaucoup plus difficile".

Pour Bernard Debré, François Bayrou s’est même fait éjecter du camp Fillon et affirme qu’il ment en prétendent le contraire. "Il a pris une décision d’abord pour lui de ne pas se présenter, parce qu’il savait qu’il n’y arriverait pas. Alors il est allé vers Macron à partir du moment où Fillon l’a viré. Nous l’avons viré. Quand il est venu et que Fillon et Bayrou se sont vus, il avait des exigences invraisemblables et voulait un maximum d’élus. Il a proposé ses services juste après la primaire, et s’il dit l’inverse c’est un très grand menteur".

Les Grandes Gueules avec A. B.