RMC

"J’ai la responsabilité de les protéger": ce maire a imposé le pass sanitaire à tous les agents municipaux

La mesure fait débat au sein même de la mairie. Selon une note de la mairie, les agents non-vaccinés pourront être sanctionnés.

Le maire de la commune de la Trinité, dans la métropole niçoise, va rendre le pass sanitaire obligatoire pour ses agents municipaux.

Une note de service a été envoyée le 13 août dernier aux 180 salariés de la municipalité. Cette note précise que leur pass sanitaire, sera contrôlé dès le 20 septembre, faute de quoi, ils seront suspendus de leurs fonctions.

Ladislas Polski s'est justifié en direct sur RMC.

“Pour les agents d’entretien des espaces verts, c’est vrai qu’en première intention, on peut se dire qu’ils sont en plein air et ne devraient pas être soumis au pass sanitaire. Pour les agents d’entretien des espaces verts, c’est vrai qu’en première intention, on peut se dire qu’ils sont en plein air et ne devraient pas être soumis au pass sanitaire.
 Ils sont amenés à prêter main forte de façon logistique dans des services où les agents sont eux-mêmes soumis au pass sanitaire et donc vous comprenez qu’il est extrêmement difficile et finalement inéquitable de faire la distinction entre les deux”, explique-t-il.

>> A LIRE AUSSI - Le pass sanitaire en entreprise "pas d'actualité", selon Jean Castex 

Il estime que dans ce débat sur le pass sanitaire, on oublie trop souvent le fond du problème.

“On parle souvent de liberté dans ce débat, d’une liberté individuelle, mais qu’est ce que cette prétendue liberté par rapport à celle que devrait être celle des 80% de vaccinés qui ont le droit d’aller travailler sans avoir la boule au ventre quand ils ont été en difficulté, qu’ils ont été traités pour de graves pathologies. Il faut vraiment dans ce débat sur l’application de la loi ne pas oublier le fond du dossier.
 On parle d’un virus qui pénalise nos vies, qui ronge nos libertés depuis des mois et des mois et nous avons la possibilité de protéger. Et moi comme maire, je considère que j’ai la responsabilité de protéger les agents qui travaillent pour la municipalité”, indique-t-il.

Des avis partagés chez les agents

Pour Jacques, responsable des espaces verts, imposer la vaccination à tous les agents de ville, c’est une évidence. “Moi, je pense qu’à un moment, il faut penser collectivement. Il faut penser à la population parce qu’on est en contact direct avec les riverains. Je pense que monsieur le maire a pris la bonne décision”, appuie-t-il.

Certains agents nous ont tout de même confiés leur défiance. L’une d’entre elle, sous couvert d’anonymat, regrette la décision du maire qui selon elle, outrepasse la loi.

“Il y a certaines équipes qui sont beaucoup en contact avec la nature, mais absolument pas avec du public. Donc quelle est l’utilité de l’obligation dans ce cas-là. Et encore il y a certains services qui reçoivent du public, mais qui ne sont pas dans la liste des services où le pass est obligatoire. Donc pourquoi aller au-delà”, dénonce-t-elle.
La rédaction RMC