RMC

Revenu universel: "Un toit pour tous plutôt qu'un revenu pour tous"

C'est un projet au coeur de la primaire de la gauche: mettre en place un revenu universel. Sur les candidats qui débattront pour la première fois ce jeudi, Manuel Valls, Benoit Hamon et Jean-Luc Benhamias l'ont mis dans leur programme. Ce qui ne plait pas à toutes les Grandes Gueules.

Le revenu universel serait versé à tout individu sans aucune condition, à part celle d'exister. C'est la définition strict de l'universalité. Une utopie qui dérange Elina Dumont, intervenante sociale, qui préférerait que cette mesure concerne les plus démunis. De plus, selon la Grande Gueule présente jeudi, ce revenu n'est pas une priorité pour lutter contre la précarité

"Je ne pense pas que ce soit une solution, en tout cas, pas pour tout le monde. Si on prend les politiques, ils en parlent différemment. Prenons Benoit Hamon, il en parle dès la naissance et moi je ne suis pas d'accord. Pour moi ce revenu devrait être pour les plus démunis. J'ajoute que quand j'étais dans la rue, je faisais partie des premiers RMI, mais ce n'est pas pour ça que tu trouves un logement. Au final, je serais plus pour une politique un toit pour tous. Ce n'est pas en ayant ce revenu que les propriétaires vont te filer un logement. Ils veulent un CDI et voila. Dès qu'on a un toit on peut enfin devenir propriétaire de sa vie et faire des projets." 

Les Grandes Gueules avec A.Benyahia