RMC

Laure Closier sur l'affaire Pierre Ménès: "La direction de Canal+ doit être sanctionnée"

Laure Closier a réagi ce mardi à l'affaire Ménès dont les vidéos d'agressions sexuelles ressortent avec la sortie du documentaire de Marie Portolano, "Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste".

La direction de Canal + n'a toujours pas réagi après l'affaire Pierre Ménès. La chaîne a été accusée lundi d'avoir censuré un documentaire sur le sexisme dans le journalisme sportif pour protéger son chroniqueur vedette Pierre Ménès. Les passages le mettant en cause dans deux affaires d'agressions sexuelles ont été coupés de la version finale du documentaire de Marie Portolano Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste, selon le site Les jours.

Le silence de Canal+ interpelle Laure Closier, qui estime les directions "sont responsables": "Je suis extrêmement choquée que Canal + ne dise rien, qu'on n'interroge pas les collègues de toutes ces femmes. Et à partir du moment où on atteint les femmes dans leur intégrité physique dans le cadre du travail, c'est à la direction d'être sanctionnée, ça peut aller jusqu'à la plainte".

"Canal+ choisit de ne pas sanctionner Pierre Ménès"

"Il faut dire les choses telles qu'elles sont: Canal+ choisit de ne pas sanctionner Pierre Ménès, décide de le protéger donc choisit de mettre en place un climat hostile aux femmes", a-t-elle aussi développé. "Les directions des entreprises doivent protéger celles qui se plaignent et pas les auteurs. Il y a un choix à faire", a-t-elle encore estimé.

Confronté à une pluie de réactions indignées sur les réseaux sociaux, avec plus de 55.000 tweets affiliés au mot-clé #PierreMenesOut, le chroniqueur a changé de ton dans la soirée. Se disant l'objet d"une "déferlante de haine", il a convenu qu'"il ne l'avait "peut-être pas volé".

P.B.