RMC

Couvre-feu à partir de 18h partout en France: quels sont les motifs de dérogation?

RMC
Jeudi soir, Jean Castex a annoncé un nouveau tour de vis face à l'épidémie de Covid-19. Voici ce qu'il faut savoir pour les déplacements.

Tour de vis: il sera interdit de sortir de 18h à 6h désormais. Un couvre-feu à 18h sera mis en place à partir de samedi "pour au moins 15 jours" sur l'ensemble du territoire métropolitain, a indiqué jeudi le Premier ministre, Jean Castex, pour faire face à l'épidémie de Covid-19. "Sauf les exceptions liées aux missions de service public, tous les lieux, commerces ou service recevant du public seront fermés à 18h", a précisé le chef du gouvernement lors d'une conférence de presse. 

>> A LIRE AUSSI - Jean Castex officialise un couvre-feu à 18 heures sur tout le territoire à partir de samedi

Seuls 25 départements étaient jusqu'alors astreints à un couvre-feu à 18h. "Il apparaît selon les données disponibles à ce jour que cette mesure a une efficacité sanitaire: dans les 15 premiers départements où le couvre-feu a été mis en oeuvre à 18h dès le 2 janvier dernier, la hausse du nombre de nouveaux cas y est 2 voire 3 fois plus faible que dans les autres départements métropolitains", a fait valoir Jean Castex.

Comme pour le précédent couvre-feu à 20h, plusieurs motifs de dérogations existent toutefois. Et les trois types d'attestations continuent de permettre des déplacements dérogatoires.

La première "Attestation de déplacement dérogatoire" permet de se déplacer la nuit, en plein couvre-feu avec plusieurs motifs. Et les autres "Justificatif de déplacement professionnel" et "Justificatif de déplacement scolaire".

Mais quels sont les motifs invoqués pour les déplacements de nuit? 

Dans l'attestation de déplacement dérogatoire, on peut découvrir huit motifs. Les voici: 

  • Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou le lieu d’enseignement et de formation, déplacements professionnels ne pouvant être différés.
  • Déplacements pour des consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ou pour l’achat de produits de santé.
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou précaires ou pour la garde d’enfants.
  • Déplacements des personnes en situation de handicap et de leur accompagnant.
  • Déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative.
  • Déplacements pour participer à des missions d’intérêt général sur demande

de l’autorité administrative.

  • Déplacements liés à des transits ferroviaires ou aériens pour des déplacements de longues distances.
  • Déplacements brefs, dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie.

    >> INFOGRAPHIE - Couvre-feu à 18h: ce qui change à partir du 16 janvier (cliquez ici si l'infographie ne s'affiche pas)
La rédaction de RMC (avec AFP)