RMC

Electricité: avec l'augmentation des prix, de plus en plus de clients retournent chez EDF

Face à la hausse historique des prix de l'électricité en Europe, des fournisseurs alternatifs se trouvent aussi en difficulté pour financer les achats d'électricité sur le marché et sont donc contraints de se séparer de leurs clients. Des clients qui se tournent ainsi vers l'électricien historique.

Le grand retour des clients particuliers chez EDF. Depuis août dernier, l'entreprise affirme voir revenir 100.000 clients particuliers chaque mois. Une conséquence selon EDF des "comportements opportunistes" de certains fournisseurs alternatifs qui, à l'approche de l'hiver, poussent leurs clients à résilier leurs contrats et à se tourner vers l'électricien historique pour bénéficier du tarif réglementé de vente.

EDF s'attend à finir l'année "avec une part de marché supérieure" à celle de début 2022. Ces clients particuliers ont souvent tenté de trouver moins cher, au printemps dernier. Le problème, c'est que les opérateurs alternatifs ont ensuite déraillé.

“Ils ont procédé à des augmentations assez sauvages au mois d’août. Il y en a un qui a augmenté de 84%, un autre de 70% et un dernier de 40%. Et donc ceux qui ont vu le mail, ils sont partis en masse pour rejoindre EDF au tarif réglementé. C’est un comportement tout à fait rationnel", indique François Carlier, délégué général de l'association de consommateurs CLCV.

Les nouvelles demandes traitées dans les meilleurs délais

"Il ne s’agit pas de dire qu’EDF c’est bien, c’est simplement que c’est un navire solide parce qu’il est garanti par l’Etat, parce qu’on sait qu’on ne peut pas faire n’importe quoi avec ce tarif. La personne qui cherche une certaine tranquillité et un tarif qui est quasiment le meilleur, c’est vraiment ce tarif qu’il faut”, poursuit-il.

Il est très simple, et gratuit, de changer de fournisseur. Un nom, un prénom et une adresse, éventuellement votre numéro de PDL, la carte d'identité de votre compteur, que vous pouvez trouver sur celui-ci ou sur une facture. C'est le nouveau fournisseur qui s'occupe de tout.

Alors est ce qu'EDF va tenir le rythme ? Contacté lundi, l'opérateur historique assurait s'organiser pour traiter au mieux toutes les nouvelles demandes.

Rémi Ink avec Guillaume Descours