RMC

Grippe aviaire, guerre en Ukraine... Pourquoi il devient difficile de trouver de la volaille

La crise en Ukraine mais surtout la grippe aviaire touche de plein fouet la filière de la volailles ces dernières semaines. S'il n'y a pas de pénurie pour l'instant, les professionnels du secteur s'inquiètent à plus long terme.

Trouver du poulet dans les boucheries commence à être compliqué dans certaines régions. La grippe aviaire qui touche de plein fouet la filière ces dernières semaines. 15 millions de volailles ont été euthanasiées depuis cinq mois en France, une situation d'une ampleur inédite.

Pas beaucoup de volailles en vitrine à la Boucherie du Faubourg, à Château-Gontier-sur-Mayenne, dans les Pays de la Loire. Depuis un mois, Céline Boisramé, la bouchère, a du mal à s'approvisionner.

“En ce moment, j’ai du mal à avoir des magrets de canard. Des filets de dinde, de poulet, j’en ai, mais pas tout le temps”, indique-t-elle.

Une situation inédite pour la commerçante. “Dans notre région d’habitude, on n'est pas aussi touché par la grippe aviaire? C’est la première fois qu’on a ce manque de volaille qui dure", assure-t-elle.

Des conséquences pour les fêtes de fin d'année?

Plus au sud, dans le Gers, le problème revient d'année en année, mais jamais à une telle ampleur. Jean-Pierre Biffi, boucher-charcutier, s'inquiète déjà pour les fêtes de fin d'année. “Sans dinde, sans chapon, sans foie gras, ça va manquer. Le peu qu’il y aura ça va être à des prix exorbitants. Tout le monde ne va pas pouvoir s’acheter un poulet”, assure-t-il.

Dès le mois de mai, des pénuries de volailles pourraient apparaître, assure Olivier Chatelain. Chargé de la filière volaille à la Confédération Française de la Boucherie, Charcuterie, Traiteur, il s'inquiète pour la profession.

“On a plusieurs problèmes dans le même: la grippe aviaire, la guerre en Ukraine et la hausse des prix des matières agricoles. Quand vous avez tout qui arrive en même temps, ça commence à être compliqué à gérer. Humainement, il va y avoir de la casse, on s’apprête à entrer dans le dur”, appuie-t-il.

L'industrie avicole regroupe plus de 25.000 salariés en France.

Lucile Pascanet et Aymeric Dantreuille avec Guillaume Descours