RMC
Dossier

Hausse des prix

Le gaz, l’essence, le gazole, le blé… Le contexte international, avec la pandémie de Covid et la guerre en Ukraine déclenchée par la Russie, provoque des hausses de prix sur de multiples produits en France. Le gouvernement a protégé les Français d'une partie de l'inflation en bloquant le prix du gaz naturel, qui a explosé sur les marchés face aux enjeux liés à la Russie, qui approvisionne la France à hauteur de 17%, tandis que d’autres pays européens sont totalement dépendants du gaz russe. Les consommateurs sont surtout confrontés au quotidien à l’envolée des coûts des carburants. Avec les tensions sur le cours du pétrole, le litre d’essence SP95 ou de gazole a dépassé les 2 euros. Et la facture s’alourdit à la pompe, compliquant le quotidien des automobilistes, des artisans, des chauffeurs de taxi ou encore des transporteurs. A la caisse, dans les boulangeries et les supermarchés, ce sont les augmentations des produits agricoles comme le blé qui provoquent des hausses de prix. Un nouvel impact sur le pouvoir d’achat des Français.

L'inflation galopante a déclenché des négociations salariales dans de nombreuses entreprises. Chez Renault, syndicats et direction se rencontrent ce jeudi. Et les salariés, nombreux à être en difficulté, espèrent des augmentations.