RMC

Prix bloqués, promotions... les grandes enseignes tentent d'attirer les clients avant la rentrée

À quelques jours de la rentrée scolaire, les enseignes de la grande distribution multiplient les opérations promotionnelles pour les clients. Le but, les attirer pour que ces derniers viennent faire leurs achats de rentrée dans leurs magasins.

Moins de deux semaines avant la rentrée des classes. C'est l'heure de remplir les caddies de cahiers, crayons, stylos et autres fournitures scolaires. Mais face à l'inflation galopante, cette rentrée pourrait bien coûter cher.

Les enseignes de grande distribution rivalisent d'offres alléchantes pour attirer les consommateurs et les inciter à venir dépenser leur toute fraîche allocation de rentrée scolaire chez eux. Trois cahiers pour le prix d'un, 15 euros pour remplir le cartable, des avantages cartes ou des réductions directes...

Une rentrée qui claque chez Auchan, avec des fournitures à moins d'un euro l'unité, la possibilité de remplir le cartable pour 15 euros chez Carrefour, 70% en avantage carte chez Intermarché...

Une période importante pour le chiffre d'affaires

Le but de ces promotions, c'est d'attirer les clients. En effet, derrière ces opérations chocs et ces slogans bien rôdés, se cache le principe du produit d'appel. Si les prix sont bloqués sur un éventail de produits, c'est loin d'être le cas sur les 40.000 articles des hypermarchés.

L'idée, c'est d'attirer le consommateur, qui achètera sur place d'autres produits, eux absents de ces listes réduites, et donc rendre l'opération rentable pour les enseignes.

La rentrée scolaire est l'un des temps forts de l'année, notamment sur la papeterie, qui réalise 30% de son chiffre d'affaires annuel à cette période.

Lucile Pascanet avec Guillaume Descours