RMC

Prix des carburants: de nombreux frontaliers vont profiter des ristournes en Allemagne

En Allemagne, le gouvernement a décidé d'accorder une "remise exceptionnelle" de 30 centimes par litre d'essence et 14 centimes sur le gasoil. Une mesure qui attire en nombre les frontaliers français.

Les prix de l'essence sont repassés au-dessus des 2 euros le litre la semaine dernière, selon les chiffres du ministère de la Transition écologique publiés ce mardi. Ce n'était pas arrivé depuis le mois de mars. Une barre symbolique, malgré la ristourne de 18 centimes du gouvernement. Le sans-plomb 95-E10 atteint 2,06 euros le litre, soit plus 13,7 centimes, et le sans-plomb 95 est à 2,10 euros le litre, du jamais-vu.

Pourtant, certains Français arrivent à payer leur carburant moins cher: les frontaliers. À 1,89 euro le SP 95, Élodie, installée dans la région strasbourgeoise, n'a pas hésité à franchir le Rhin pour faire le plein dans cette station allemande.

“J’avais fait un comparatif dimanche entre la France et ici et l’essence était moins chère ici. Donc j’ai profité du fait qu’on n'en soit pas loin pour venir faire l’essence ici”, indique-t-elle.

Une remise pendant trois mois

Une différence d'environ 10 centimes par litre qui s'explique par un coup de pouce du gouvernement allemand: 30 centimes de remise sur le sans-plomb, 14 centimes sur le gasoil. Amir, étudiant strasbourgeois, en profite. “C’est cocasse, mais après c’est l’avantage d’être frontalier. C’est l’avantage de l’Europe. Il y a plein de gens qui font leurs courses parce qu’il y a plein de choses qui coûtent moins cher en Allemagne et ils n’ont pas de remords là-dessus. Donc pourquoi en avoir pour l’essence?”, indique-t-il.

80% des clients sont français, témoigne le pompiste. Deolinda, qui tient un salon de coiffure en Allemagne mais habite en Alsace, passe son temps à comparer les prix.

“À partir du moment où je quitte mon salon, je regarde les prix et parfois ça fait tilt, je m’arrête prendre l’essence en Allemagne. J’ai des infos par les clients, les amis”, explique-t-elle.

La remise exceptionnelle du gouvernement allemand doit durer au moins trois mois.

Nicolas Ropert avec Guillaume Descours