RMC

Fabrice Eboué: "Les rapports humains se sont délités"

Fabrice Eboué, invité de la matinale Week-End le dimanche 27 mars 2022

Fabrice Eboué, invité de la matinale Week-End le dimanche 27 mars 2022 - RMC

Invité de la matinale week-end ce dimanche sur RMC, l'humoriste Fabrice Eboué a évoqué son nouveau spectacle et dénoncé une déshumanisation de la société.

À l'occasion de son nouveau spectacle "Adieu hier", Fabrice Eboué était l'invité de la "Matinale week-end" sur RMC ce dimanche matin. Il s'est confié sur la préparation de ses sketchs et également sur sa pensée de la société d'aujourd'hui. Et l'humoriste ne mâche pas ses mots :

"On est dans une société de merde, aujourd'hui les rapports humains se sont délités au profit du monde numérique et des réseaux sociaux."

Pour appuyer ses arguments, Fabrice Eboué met en avant le sans-contact, le système permettant de payer sans insérer sa carte bancaire qui s'est rapidement implanté dans la société, notamment avec la Covid-19.

"Le sans-contact est un symbole de cette nouvelle société, on peut pousser ce terme encore plus loin, il n'y a plus de bisous pour se dire bonjour, on se serre à peine la main. Ce que je veux souligner dans mon spectacle, c'est la déshumanisation."

Invité à l'Elysée par Emmanuel Macron

L'acteur de 44 ans se confie également sur l'invitation d'Emmanuel Macron à l'Elysée à l'occasion de la sortie du film "Tout simplement noir". Une invitation sur laquelle l'humoriste a longtemps hésité, pour confirmer sa présence :

"Je me méfie des politiques, je ne veux pas m'en mêler. Mais un de mes amis a eu le meilleur argument en disant que ça allait faire un bon sketch" ironise-t-il.

Pour finir, même s'il ne veut pas s'investir dans la politique, le comédien s'est mis dans la peau du chef de l'Elysée en donnant sa première réforme avec humour :

"Si j’étais président, j’arrêterais les terrains multisports, on ne peut pas pratiquer trois sports en même temps sur un même terrain".
Par Lucas Brunel