RMC

Brexit: les Britanniques s'apprêtent à élire leurs eurodéputés éphémères

Le Royaume-Uni va voter le 23 mai pour les élections européennes qui pourraient siéger quelques semaines seulement, Brexit oblige.

Situation inédite au Royaume-Uni où les Britanniques se retrouvent à élire des députés européens qui ne siègeront probablement pas longtemps.

Certains partis ont attendu la semaine dernière pour lancer la campagne. La majorité conservatrice ne le fait même pas du tout. Mais eux se mobilisent. Des jeunes pro et anti-Brexit envahissent les rues et les réseaux sociaux pour pousser leur génération à voter.

"On aurait dû partir en mars, et ce n'est pas le cas, mais je crois que c'est important qu'on ait une représentation au Parlement européen", estime Ellie Varley, étudiante pro-Brexit. De l'autre côté Will Dry, étudiant anti-Brexit veut croire que cette élection peut changer la donne: "Sans parler des députés qui seront élus, rien que le résultat aura un impact sur le débat qu'on a dans ce pays sur le Brexit".

"Les gens sont assez enthousiastes d'avoir l'opportunité de voter"

Elire un député qui siègera peut-être quelques semaines seulement, jusqu'à la sortie de l'Union... De quoi décourager les électeurs?

Au contraire, veut croire Seb Dance, député européen travailliste et anti-Brexit:

"Il y a 2 ou 3 mois, on nous a dit que ce serait un désastre, que tout le monde serait opposé à une campagne électorale. Pour être honnête, je crois que les gens sont assez enthousiastes d'avoir l'opportunité de voter. C'est vrai, les gens en ont marre du Brexit, mais je crois que si on leur donnait une chance de changer d'avis, ils changeraient d'avis. Cette élection européenne pourrait être une étape dans le processus".

La participation pourrait dépasser les 36% du dernier scrutin européen. Ce qui n'empêche pas le ras le bol de s'exprimer. Le tout nouveau parti du Brexit trône en tête des sondages à une semaine seulement de l'élection.

Soizic Michaut avec Paulina Benavente