RMC

Emmanuel Macron a tout de la figure monarchique, les Français apprécient cette attitude

Emmanuel Macron sur le perron de l'Elysée.

Emmanuel Macron sur le perron de l'Elysée. - Stéphane de Sakutin - AFP

La réception de Vladimir Poutine au château de Versailles lundi symbolise la façon dont Emmanuel Macron veut présider la France. Pour l'historien Jean Guarrigues, joint par RMC.fr, le chef de l'Etat renoue avec une vision monarchique de la présidence, qui plaît aux Français.

Jean Guarrigues, historien, professeur à l'université d'Orléans et à Sciences-Po Paris. Auteur de Les hommes providentiels. Histoire d'une fascination française (éd. Seuil) et de Élysee Circus. Histoire drôle et cruelle des présidentielles (éd. Tallandier).

"Emmanuel Macron opère un retour à la fonction présidentielle telle que l'avait conçue le général de Gaulle et qui s'apparente à une sorte de monarchie républicaine. C'est sa conception de la fonction présidentielle. Après la normalité de François Hollande, il a voulu retrouver de la solennité. On l'a vue dès le soir de son élection, le 7 mai, avec son arrivée solitaire au Louvre. Solennité que l'on a retrouvée dans la cérémonie d'investiture du 14 mai, avec son pas lent sur le tapis rouge de la cour de l'Elysée, sa remontée des Champs-Elysées sur un véhicule militaire avec cette volonté d'apparaître comme le chef des armées.

"Un retour aux pratiques du général de Gaulle"

Cela se voit également dans la fermeté avec laquelle il a serré la main de Donald Trump et dans sa façon de discuter sans concession avec Vladimir Poutine. L'analogie monarchique est d'ailleurs particulièrement visible avec cette réception du président russe au château de Versailles, qui avait déjà été utilisé notamment par François Mitterrand pour recevoir des chefs d'Etat.

Emmanuel Macron veut aussi apparaître comme un président d'autorité qui se distingue très clairement de son Premier ministre, qui donne les grandes orientations et qui n'intervient pas dans la gestion quotidienne des événements. Il entend séparer les pouvoirs du couple exécutif en revenant aux pratiques qui étaient celles du général De Gaulle et de ses successeurs jusqu'à Jacques Chirac. Il veut se concentrer sur ses domaines réservés, notamment sa politique étrangère.

"Les Français apprécient cette attitude"

Tous ces aspects montrent un retour au source de la monarchie républicaine. Dans la solennité, la distance, on peut dire, oui, que Macron a tout de la figure monarchique. 

Les Français apprécient cette attitude, et Emmanuel Macron fait une bonne lecture de l'histoire. En France, il y a une pulsion d'autorité qui passe par une figure d'autorité de type monarchique. On voit l'intelligence d'Emmanuel Macron dans cette compréhension du rapport des Français au pouvoir."

Propos recueillis par Philippe Gril