RMC

Eric Zemmour va rencontrer Viktor Orban en Hongrie: "le déclin démographique" au coeur des débats

Le polémiste est attendu ce vendredi matin au "sommet démographique de Budapest".

"Des familles fortes pour des nations fortes": autour du Premier ministre hongrois Viktor Orban, des personnalités conservatrices sont attendues depuis jeudi à Budapest pour un sommet autour de la souveraineté et des "valeurs familiales", véritable rendez-vous de la droite identitaire.

Un sommet aux relents identitaires assumés. D'ailleurs, le thème cette année ne fait pas le détail: encourager la natalité par opposition à la solution de l'immigration. 

Ce sommet est organisé par l'autoritaire Viktor Orban, qui refuse par exemple le droit d'asile dans son pays et a fait voter au début de l'été une loi ouvertement homophobe. Au pouvoir depuis 2010, le Premier ministre hongrois n'a de cesse de brandir sa défense d'une Europe "chrétienne" et croise souvent le fer avec Bruxelles sur les migrants ou la question des LGBT+.

Le sommet démographique de Budapest, qui se tient tous les deux ans, existe depuis 2015, mais il a cette année une saveur politique particulière. Car après le départ du président américain Donald Trump et du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, dont il était proche, Viktor Orban se présente plus que jamais comme le dernier recours face à la pensée libérale dans les démocraties occidentales. 

"Préserver et renforcer les familles"

Sur la photo de famille cette année, il y a aussi Mike Pence, l'ancien vice-président Américain sous Donald Trump. 

"Pour que notre civilisation prospère (...), notre priorité doit être de préserver et de renforcer les familles sur lesquelles nos nations sont bâties", a ainsi déclaré l'ancien-vice président américain Mike Pence, vantant la politique nataliste hongroise. Voilà la solution pour "inverser le déclin démographique", pas "l'ouverture des frontières", a-t-il insisté.

Eric Zemmour, lui, doit donc arriver ce vendredi matin à Budapest où il aura droit à un tête-à-tête avec Viktor Orban. Il est attendu à Budapest vers 11h15.

Erik Tegnér, un ancien des Jeunes Républicains, partisan de l'union des droites, se vante d'être l'instigateur de cette visite. C'est d'ailleurs la chaine YouTube, très à droite, qu'il vient de lancer "Livre Noir" qui a obtenu l'exclusivité pour retransmettre en direct, grâce à un iPhone, le tête-à-tête Orban-Zemmour. 

Toute cela avant de retrouver, Marion Maréchal. Jeudi, d'ailleurs, l'ancienne députée du Front National a estimé que le second tour de la présidentielle n'était pas joué d'avance et refusé de dire si elle soutiendrait sa tante Marine Le Pen ou Eric Zemmour, si le polémiste était candidat.

Absente de cette conférence, la présidente du RN Marine Le Pen a fait savoir qu'elle "verrait Viktor Orban dans les semaines qui viennent, (...) dans un contexte plus politique", "probablement en Hongrie". 

Le service politique de RMC