RMC

L'Europe en "vrai-faux": la France contribue-t-elle plus au budget européen qu'elle n'en bénéficie?

Chaque année, la France verse 16 milliards d'euros à l'UE. En contrepartie elle en reçoit 13. C'est d'ailleurs un des pays qui reçoit le plus d'aides.

Lors de son passage sur RMC, il y a quelques semaines, Nicolas Dupont-Aignan avait assuré que la France donne plus à l’Union européenne que ce qu’elle ne reçoit. "Nous donnons plus de 20 milliards à l’UE. Nous en recevons 12. Ça veut dire que ça nous coûtes chaque année 8 milliards. 8 milliards qui servent à financer nos concurrents", affirmait-il. 

Et sur le principe, oui, Nicolas Dupont-Aignan a raison. La France est bien un pays qui contribue d’avantage au budget européen qu’il n’en bénéficie. Mais là où le candidat aux Européennes se trompe, c’est dans les proportions.En 2017, la France a versé plus de 16 milliards d’euros à l’Union européenne et elle en a reçu plus de 13.16 -13 = 3 milliards d’euros au profit de l’Europe. On est donc loin des 8 milliards dont parle Nicolas Dupont-Aignan.

La France reçoit une des plus fortes aides

Et la France n’est pas le seul pays à payer plus que ce qu’il reçoit. En effet, c’est le cas de 7 pays sur 28 états membres. La France est un gros contributeur, le deuxième pays derrière l’Allemagne. Mais nous sommes aussi le pays qui touche le plus d’aides en raison de l’enveloppe de la PAC, la politique agricole commune qui nous est réservée chaque année.

Alors comment est calculée la participation de chaque état? Selon le principe d’équité. En fonction des richesses des États membres, le revenu national brut, c’est la ressource principale du budget européen, à laquelle il faut ajouter les taxes, droits de douane et TVA.

Et c’est aussi l’équité qui régit les dépenses: un état membre moins riche recevra donc plus de fonds pour combler son retard. C’est pour cette raison que les pays qui profitent le plus du budget de l'Union européenne sont la Pologne la Grèce et la Roumanie.

Caroline Philippe avec Guillaume Descours