RMC

Royaume-Uni: le nouveau roi Charles III licencie 100 membres du personnel de son ancienne demeure

Les employés de Clarence House, demeure de Charles III, nouveau roi d'Angleterre, ont été informés par courrier de leur licenciement à venir. Après les funérailles d'Elizabeth II, s'ouvriront des consultations pour savoir s'ils seront employés dans une autre maison royale ou s'ils toucheront des indemnités.

Depuis la mort d’Elizabeth II, le nouveau roi, Charles III parcourt le Royaume-Uni, suivant le cercueil de sa défunte mère devant lequel de nombreux sujets se recueillent chaque jour. Pour autant, ces visites et le deuil n'arrêtent pas les affaires courantes. En effet, selon The Guardian, près d’une centaine d’employés de Clarence House, domicile du roi et de sa femme Camilla, ont reçu leurs avis de licenciement.

“Le changement de rôle de nos mandants signifiera également un changement pour notre maison… Le portefeuille de travaux précédemment entrepris dans cette maison soutenant les intérêts personnels de l’ancien prince de Galles, les anciennes activités et les opérations d’entretien ne seront plus effectués. (…) On s’attend donc à ce que les postes principalement basés à Clarence House, dont le travail soutient ces domaines, ne soient plus nécessaires”, a écrit dans une lettre aux personnels le conseiller du roi Sir Clive Alderton.

Une information qu’a par ailleurs confirmée le porte-parole de Clarence House. "Les activités de la maison de l’ancien prince de Galles et de l’ancienne duchesse de Cornouailles ont cessé et, comme l’exige la loi, un processus de consultation a débuté", indique-t-il, précisant que des rôles alternatifs sont actuellement en cours d’identification pour “réorienter” le plus grand nombre de salariés.

Une indemnité en fonction de l'ancienneté

Une nouvelle qui ne passe pas auprès du personnel. “Tout le monde est furieux, dont les secrétaires privés et l’équipe de direction. Tout le personnel a travaillé tard tous les soirs depuis jeudi, pour être confronté à cela. Les gens sont visiblement secoués par cette nouvelle”, a assuré une membre du personnel auprès du Guardian.

À partir de lundi, après les funérailles d’Elizabeth II, une consultation va s’ouvrir avec le personnel de Clarence House. Soit il leur sera proposé un autre emploi dans une nouvelle maison, soit ils auront une assistance pour trouver un nouvel emploi assortie d’une indemnité de licenciement supérieure au minimum légal et proportionnelle à l’ancienneté du salarié.

Selon Le Parisien, la future demeure du roi Charles III et de sa femme n’a pas encore été décidée. En effet, ils pourraient rester à Clarence House, demeure qu’ils occupent depuis 2003. Toujours est-il qu’ils ne devraient pas vivre à Buckingham Palace, le palais étant réservé aux obligations officielles de la monarchie.

Guillaume Descours