RMC

Un match à trois en vue en Allemagne: qui pour remplacer Angela Merkel dimanche?

Jamais l'incertitude n'a été aussi grande dans ce pays jusqu'à récemment habitué au bi-partisme.

Après 16 ans de règne, Angela Merkel laissera sa place dimanche en Allemagne à l'issue des élections législatives. À la tête du pays depuis 2005, elle a confirmé l'Allemagne comme première puissance du continent et sa popularité reste immense.

>> A LIRE AUSSI - Il peut succéder à Angela Merkel, qui est Olaf Scholz?

Alors qui lui succédera et surtout quelle majorité politique prendra la place de la coalition centriste entre conservateurs démocrates-chrétiens CDU/CSU et sociaux-démocrates du SPD ?

C'est pour l'instant le SPD, l'équivalent allemand du Parti socialiste, qui est en tête des intentions de vote, avec un quart des voix. En deuxième position, la CDU le parti d'Angela Merkel avec son dauphin, Armin Lachet.

Vers des alliances entre partis ?

Son attitude négligente lors des inondations meurtrières dans l'ouest du pays cet été l'a fait dégringoler dans les sondages. Le débat s'est d'ailleurs beaucoup polarisé autour de la question climatique, et donc en troisième position, on retrouve les Verts allemands, qui espèrent jouer un rôle clé dans un futur gouvernement, notamment s'ils s'allient avec le SPD en tête dans les sondages.

Car en Allemagne tout est une affaire de coalition, d'alliances, c'est en fonction du rapport de force de dimanche soir que va émerger un chancelier. Toutes les configurations sont possibles. Une seule certitude, aucune formation ne veut gouverner avec l'AfD, le parti d'extrême droite, crédité de 11% des voix. Il n'a d'ailleurs pas été question de sécurité et d'immigration pendant cette campagne.

Martin Cadoret avec Guillaume Descours