RMC

"C'est le monstre Nordahl Lelandais qu'on est en train de voir": au second jour de son procès, l'ex maître-chien peine à convaincre la famille d'Arthur Noyer

-

- - -

Nordahl Lelandais a reconnu avoir donné des coups de poing au caporal Arthur Noyer. Une version que la famille de la victime ne croit pas.

Une bagarre qui aurait mal tourné pour un téléphone portable prétendument volé. Au second jour de son procès, Nordahl Lelandais a maintenu sa version pendant une vingtaine de minutes. Il a avoué avoir donné des coups de poing mais il explique aussi ne pas avoir su quoi faire après avoir constaté le décès du Caporal Arthur Noyer, avant de déposer son corps dans ces montagnes qu'il apprécie.

Mais Didier Noyer, le père de la victime, n'est pas dupe: "C'est sa version. En ce moment on a beaucoup de variants avec le Covid-19. Les dires ont eu plein de variants, c'est peut-être le dernier variant".

Conjoint colérique, violent et menaçant

Nordahl Lelandais s'est aussi adressé en sanglotant à sa victime lors de son intervention : "Désolé Arhur, je sais que tu as face à moi. Désolé pour ta famille qui doit être très peinée mais je dis la vérité." Une attitude qui a dû mal à passer pour Bernard Boulloud, l'avocat de la famille d'Arthur Noyer.

"Malheureusement il va faire souffrir la famille et notamment les grands-parents jusqu'au bout. On a parlé de monstre hier, je crois qu'il y a le monstre Lelandais qu'on est en train de voir aujourd'hui".

Un côté sombre de l'accusé que la Cour a pu déceler : plusieurs ex-compagnes de Lelandais ont dépeint à la barre un conjoint colérique et violent, parfois menaçant.

>> A LIRE AUSSI - Procès de Nordahl Lelandais: comment les enquêteurs ont fait le rapprochement entre la disparition de Maëlys et la mort d'Arthur Noyer?

Gwenaël Windrestin (avec Guillaume Dussourt)