RMC

Disparition de Delphine Jubillar: où en est l'enquête?

RMC
Les enquêteurs assurent qu'aucune hypothèse n'est exlue à l'heure actuelle.

Les recherches pour retrouver Delphine Jubillar se poursuivent dans le Tarn. Une battue est organisée demain, avec l'aide des habitants, on l'a appris hier soir. Cette infirmière de 33 ans, mère de deux enfants, n'a pas donné signe de vie depuis 6 jours, elle a disparu de manière "suspecte" de son domicile de Cagnac les Mines, dans la nuit du 15 au 16 décembre.

Pour l'instant, aucune hypothèse n'est exclue, accident, crime ou départ volontaire. Une dizaine d'enquêteurs poursuivent leur travail d'audition, famille proche et élargie, amis, voisins et entourage professionnel. 

Il n'est pas exclu que soit entendu aussi, le fils de 6 ans de ce couple sur le point de divorcer. Il aurait pu entendre, voir quelque chose, la nuit ou sa mère aurait quitté son domicile, à pied avec ses deux chiens, comme le rapporte le procureur de la République d'Albi. Les animaux seraient revenus seuls au domicile vers 4 heures du matin. 

Une battue organisée mercredi

Le mari lui affirme n'avoir constaté l'absence de sa femme qu'au petit matin, c'est à ce moment-là qu'il signale sa disparition.

L'enquête se poursuit également sur le terrain, ce matin à 9h une cinquantaine de gendarmes vont reprendre les recherches, appuyés par cinq plongeurs. Une battue est organisée mercredi avec les habitants, le maire en appelle aux bénévoles des associations de la ville, qui connaissent bien le secteur, un terrain difficile, avec des bois, des étangs et des puits.

Martin Cadoret avec Guillaume Descours