RMC

"Elle ne fait pas son travail, la ville est dégueulasse": la visite d'Anne Hidalgo à "Stalincrack" ne passe pas

La visite en grande pompe d'Anne Hidalgo dans un quartier de Paris miné par le crack ne passe pas vraiment auprès des habitants qui y voient un coup de communication de la candidate à la présidentielle.

Maintenant officiellement en campagne pour la présidentielle, il s'agit de faire bonne figure. La toujours maire de Paris Anne Hidalgo, qui vise maintenant l'Elysée, est désormais bien décidée à régler le problème du crack qui ravage certains quartiers du nord de la capitale. Mercredi, elle s'est rendue dans le 19e arrondissement de Paris, aux jardins d'Eole où la situation face au crack exacerbe les tensions. Et avant l'arrivée d'Anne Hidalgo en voiture, les habitants ont eu la surprise de voir arriver des agents des services de propreté de la ville pour nettoyer le quartier. 

Sur place, la maire de Paris, une fois n'est pas coutume, s'en est pris au gouvernement et a assuré que le 30 juin, date de sa dernière visite sur place, "c'était hier". Anne Hidalgo qui avait annoncé sa visite dans la matinée sur le plateau de RMC et BFMTV, en a appelé "sans polémique", à Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur, accusant au passage le préfet Didier Lallement de ne rien faire.

Une visite express devant un parterre de médias qui a laissé les habitants quelque peu désabusés: "J’ai eu surtout l’impression qu’elle venait occuper le terrain", s'étonnait un riverain au micro de BFMTV. "Il n’y a pas eu de réponse concrète. En fait je me demande pourquoi elle est venue", s'interrogeait une autre.

>> A LIRE AUSSI - Trop chers, trop longs... la SNCF renonce aux gigantesques travaux de la Gare du Nord

"Une ville du tiers monde"

Une énième opération de communication qui n'a pas manqué de faire réagir sur le plateau des "Grandes Gueules". Et les GG n'étaient pas tendres avec la maire de Paris: "Ce que fait Anne Hidalgo des quartiers du nord, c'est un scandale", s'est énervée Joëlle Dago-Serry qui connaît bien l'endroit. "Ce n'est pas la maire de Paris, c'est la maire du centre de Paris! Entre les travaux qui ne sont jamais terminés, la colline du crack, les ronds-points congestionnés, mais il faut voir dans quoi les gens vivent dans certains quartiers!".

"Elle ferait mieux de s'occuper de ce qui est son périmètre, les travaux, la propreté et si derrière il y a encore du deal, c'est effectivement la responsabilité de l'Etat. Mais en attendant, elle ne fait pas son travail, la ville est dégueulasse. Il faut qu'elle se réveille et qu'elle arrête de nous faire croire que c'est la maire de Paris", a-t-elle lancé très remontée.

Car la maire de Paris est pointée du doigt par les Parisiens pour sa gestion de la ville. Sur les réseaux sociaux, ils sont nombreux à dénoncer la saleté ambiante et les nombreux travaux ainsi que la dégradation du mobilier urbain.

Pour Stella Kamnga, la capitale est carrément devenue "une ville du tiers monde": "Entre l'insalubrité, l'insécurité, tout ce qui était censé faire de Paris une ville où l'on pouvait respirer, est devenu autre chose. C'est limite si l'on étouffe pas!".

>> A LIRE AUSSI - "Mettez-nous une p***** de sécurité pour les petits!": la terreur des habitants d'une cité de Cavaillon après deux fusillades

Guillaume Dussourt