RMC

Incendie à Landiras: la piste d'un acte de malveillance privilégiée, un homme placé en garde à vue

Un suspect a été interpellé et placé en garde à vue dans l'enquête sur l'incendie de Landiras (Gironde), ce lundi. Des auditions et des expertises sont en cours, ont précisé les autorités.

En Gironde, les feux progressent toujours. Au total, plus de 17.000 hectares ont été touchés autour des deux principaux incendies, à Landiras et à La-Teste-de-Buch. Plus de 32.000 personnes ont déjà été évacuées, dont 16.000 rien que sur la journée de lundi.

Les autorités privilégient un acte de malveillance dans le cas de l'incendie de Landiras. Lundi, un homme a été mis en garde à vue selon le parquet de Bordeaux.

Le suspect est en garde à vue depuis lundi après-midi, explique le parquet, qui précise que des expertises et des auditions de témoins sont toujours en cours. Aucun détail n'a été donné sur l'identité de cet homme.

D'autres départs de feu le même jour

Cependant, le parquet confirme que cet incendie a été causé par un acte malveillant, d'après les constatations des techniciens sur place. D'autres départs de feux avaient été constatés le même jour, à des horaires différents. Les enquêteurs font donc un rapprochement, mais selon le parquet, "des indices restent à exploiter" pour savoir si la même personne a lancé ces feux.

A La Teste-de-Buch en revanche, la thèse accidentelle semble privilégiée. Mais la camionnette à l'origine de cet incendie est toujours inaccessible. Les autorités doivent l'expertiser pour connaître l'état du véhicule lorsque le conducteur a pris la route.

Romain Cluzel avec Guillaume Descours