RMC

"On vous croit": la Commission inceste appelle les victimes à témoigner

-

- - RMC

Depuis ce mardi, une plateforme téléphonique est à disposition pour "témoigner".

Chaque année 160.000 enfants sont victimes de violences sexuelles en France. Et parmi eux, très peu parleront, ou pas avant de nombreuses années. 

La Commission indépendant sur l'inceste et les violences sexuelles (Ciivise) veut permettre de mieux recueillir la parole des victimes grâce à une plateforme téléphonique: le 0805 802 804.

Dès aujourd’hui, 10 heures, cette plateforme d'écoutes répond à celles et ceux qui ont subi des violences sexuelles lorsqu'ils étaient enfants, que ce soit au sein de leur propre famille ou non.

Autant de témoignages qui auront un double but: soulager les victimes et aider la commission à comprendre comment lutter contre le phénomène.

Comment ce numéro fonctionne-t-il?

Concrètement, au bout du fil, des "écoutants", prêt à donner des conseils, recevoir des témoignages et surtout les croire. Car c’est la difficultés que rapportent les victimes, quand on dit subir des violences sexuelles à ses proches, sa familles, ou à l’école… On est parfois plus ou moins cru. 

Écouter est donc le but premier de cette plateforme, qui n’est pas une instance judiciaire et qui ne se substitue pas à la protection de l’enfance.

Une plateforme qui a un second objectif: recueillir un maximum de témoignage, les étudier et en déduire propositions pour mieux lutter contre les violences sexuelles faites aux enfants. "Votre parole est reçue par une instance publique et elle va permettre de changer la société" résume le juge Edouard Durand co président de la Commission. 

Maxime Brandstaetter (avec AFP)